Aller au contenu





la force d'un mot

Posté par jc-blondel, 30 décembre 2011 · 304 visite(s)

LA FORCE D’UN MOT

Un poète le soir fignolait son ouvrage
En ciselant ses mots dans un alexandrin
Sur l’enclume du temps il forge le refrain
D’une folle chanson qu’il emmène en voyage.

Il vient parler d’amour il use d’un sonnet
Evoquant son bonheur, effaçant son regret,
Chapardant une rime au vieil abécédaire.

Il fait danser ses vers à l’ombre d’un rondeau
Ecrivant ses couplets à l’aide d’un stylo
Qu’il s’amuse parfois, à faire et à refaire.

L’impassible rêveur, qui poursuit sa bohême
De villanelle un soir, un jour en ricochet,
Réveillant un pantoum, notant un triolet,
Par la force d’un mot, décide du poème.

jc blondel




Derniers billets

Derniers commentaires