Aller au contenu

michelconrad' Blog



Bien des nuits

Posté par michelconrad, 30 novembre 2018 · 128 visite(s)

Écrire pour favoriser le surgissement d’un monde peuplé d’êtres selon son cœur : il y a bien des nuits, bien des landes à traverser avant de se réchauffer au feu de tourbe de ses rêves.
 
 
30/11/18


Rêve

Posté par michelconrad, 30 novembre 2018 · 94 visite(s)

La rivière
du ciel rêve
 
et des arbres
de ses rives.
 
 
 
30/11/18


Sur le tapis

Posté par michelconrad, 30 novembre 2018 · 84 visite(s)

Roulent les mots,
comme les dés
 
sur le tapis :
tu perds, ou gagnes
 
la poésie.
 
 
 
30/11/18


Encore

Posté par michelconrad, 30 novembre 2018 · 56 visite(s)

Même rejeté,
l’amour, encore ,
 
est feu de joie.
 
 
 
30/11/18


L’ineffable lueur

Posté par michelconrad, 29 novembre 2018 · 104 visite(s)

Eric-Emmanuel Schmitt raconte ce que fut sa « nuit de feu », reprenant l’expression de Pascal. Mais nous en vivons tous, peut-être, à plus petite échelle, des « nuits de feu », des jours de lumière.
 
La beauté nous croise, nous côtoie, mais, pris dans mille pensées,...


La « beauté »

Posté par michelconrad, 29 novembre 2018 · 104 visite(s)

J’imagine une conversation, dans l’au-delà, entre John Keats, Baudelaire, Dostoïevski, Rimbaud et René Char, sur la « beauté ». Leurs points de vue seraient très différents.
 
René Char, par exemple, écrivait dans la nuit allemande, dans la hâte et la vindicte du comb...


Ange

Posté par michelconrad, 29 novembre 2018 · 98 visite(s)

Ange aux ailes brisées,
tu règnes sur mon cœur,
l’hiver comme l’été,
mon plus secret bonheur,
 
tu règnes sur mon cœur,
ma discrète lumière,
mon plus secret bonheur,
mon unique clairière,
 
ma discrète lumière,
je ne peux t’oublier,...


La rivière

Posté par michelconrad, 28 novembre 2018 · 152 visite(s)

Chaque matin, je viens m’appuyer, près de la rivière, aux saules, ces buveurs d’eau insatiables. Les jours de grande crue, quand l’eau les entoure de toutes parts, il sont heureux comme des enfants qui pataugent dans les flaques.
 
La rivière n’est pas que la pourvoyeuse d’eau de ces arbres : quan...


« D’étoile à étoile »

Posté par michelconrad, 28 novembre 2018 · 128 visite(s)

Où est-elle, la Beauté ? Dans le contre-jour, dans les gestes instinctifs, dans les mots de qui s’interdit d’écrire ? Quel danger y-a-t-il donc à emprunter cette charrette d’infamie de ceux pour qui l’amour est l’unique soleil, à s’intégrer à cette cohorte de gueux qui pren...


Signer

Posté par michelconrad, 27 novembre 2018 · 149 visite(s)

Quelques mots suffisent
pour signer le jour.
 
 
27/11/18






Derniers billets

Derniers commentaires