Aller au contenu





Depuis : Les oiseaux d'Hitchcock

Posté par M. de Saint-Michel, 04 mars 2019 · 142 visite(s)

Les pluies noires du siècle enlinceulent nos songes
les routes sont coupées où l'enfance marcha
le destin va semant vertiges et mensonges
le soleil des amours est souillé d'un crachat
Et les oiseaux d'Hitchcock sont regrets qui nous rongent

Le bonheur est un gouffre aux cercles de l'Histoire
le désert fait son lit de nos compromissions
l'espoir roule un sanglot comme écho dérisoire
la poudre a effacé les dernières passions
Et les oiseaux d'Hitchcock griffent notre mémoire

Les fantômes du coeur errent dans nos venelles
le monde a vu rouiller son manège d'oubli
le sang ne sait plus rien des caresses fidèles
l'orgueil a peu à peu le ciel enseveli
Et les oiseaux d'Hitchcock nous couvrent de leurs ailes

Le thrène a remplacé le clair épithalame
les banques nidifient à même cris et pleurs
les cendres de l'esprit éteignent toute flamme
la poésie déchire une à une ses fleurs
Et les oiseaux d'Hitchcock enténèbrent notre âme

Source : Les oiseaux d'Hitchcock



Effrayants oiseaux qui tournoient au-dessus d'un monde en déclin...

C'est, en effet, ce que j'ai voulu suggérer... Merci pour votre lecture et votre judicieux commentaire.

Ma photo

Catégories

Juillet 2019

D L M M J V S
 123456
78910111213
14151617181920
21 222324252627
28293031   

Éléments Google partagés

Twitter