Aller au contenu

William Valant Blog



Depuis : Matin sans fin

Posté par William Valant, 08 février 2019 · 133 visite(s)

Source : Matin sans fin


Depuis : La nuit s'enfuit

Posté par William Valant, 30 janvier 2019 · 276 visite(s)

Source : La nuit s'enfuit


Le départ

Posté par William Valant, 10 janvier 2019 · 74 visite(s)

Le départ


Traînant leurs pas après leurs pas
Le front pesant et le cur las,
Sen vont, le soir, par la grand route,
Les gens dici, buveurs de pluie,
Lécheurs de vent, fumeurs de brume.

Les gens dici nont rien de rien,
Rien devant eux
Que linfini de la grand route.

Chacun porte au bout dune gaule,
Dans un mouchoir à carreaux ble...


Un matin

Posté par William Valant, dans MyClassics 09 janvier 2019 · 51 visite(s)

Un matin
 
 
Dès le matin, par mes grand’routes coutumières
Qui traversent champs et vergers,
Je suis parti clair et léger,
Le corps enveloppé de vent et de lumière.

Je vais, je ne sais où. Je vais, je suis heureux ;
C’est fête et joie en ma poitrine ;
Que m’importent droits et doctrines,
L...


L’Invitation au Voyage

Posté par William Valant, 08 janvier 2019 · 88 visite(s)

L’Invitation au Voyage
 

Mon enfant, ma sœur,
Songe à la douceur
D’aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !

Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à t...


Le serpent qui danse

Posté par William Valant, dans MyClassics 08 janvier 2019 · 88 visite(s)

Le serpent qui danse
Que j'aime voir, chère indolente,
            De ton corps si beau,
Comme une étoffe vacillante,
            Miroiter la peau !

Sur ta chevelure profonde
            Aux âcres parfums,
Mer odorante et vagabonde
   ...


El Desdichado

Posté par William Valant, dans MyClassics 07 janvier 2019 · 128 visite(s)

El Desdichado


Je suis le Ténébreux, le Veuf, l'Inconsolé,
Le Prince d'Aquitaine à la Tour abolie :
Ma seule Etoile est morte, et mon luth constellé
Porte le Soleil noir de la Mélancolie.

Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m'as consolé,
Rends-moi le Pausilippe et la mer d'Italie,
La fleur qui plaisait tant à mon coe...


Correspondances

Posté par William Valant, dans MyClassics 07 janvier 2019 · 108 visite(s)

Correspondances

La Nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles;
L'homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l'observent avec des regards familiers.

Comme de longs échos qui de loin se confondent
Dans une ténébreuse et profonde unité,
Vaste comme la nuit et comme la c...


Se voir le plus possible...

Posté par William Valant, dans MyClassics 07 janvier 2019 · 110 visite(s)

Se voir le plus possible...

Se voir le plus possible et s'aimer seulement, 
Sans ruse et sans détours, sans honte ni mensonge, 
Sans qu'un désir nous trompe, ou qu'un remords nous ronge, 
Vivre à deux et donner son coeur à tout moment ;

Respecter sa pensée aussi loin qu'on y plonge, 
Faire de son amour un jou...


... Comme tu peux dégeler mon cahier

Posté par William Valant, dans Poèmes métrés 06 janvier 2019 · 141 visite(s)

...  Comme tu peux dégeler mon cahier
 
 
Trois petits mots écrits au coin d'un bar
Et s'ils s'échappaient de mon répertoire
Et s'ils allaient danser sur le comptoir
 
Et s’ils allaient en déhanchés et slam
Allumer les yeux de petites flammes
Gigote et samba pour griser les âmes.
 
Je vous...






Derniers billets

Derniers commentaires

Ma photo

Rechercher dans le blog

0 utilisateur(s) actif(s)

0 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s)