Aller au contenu

Photo

Biographie de Salah Stétié


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 tim

tim

    Administrateur

  • Administrateur principal
  • PipPipPipPip
  • 2 037 messages

Posté 25 juillet 2008 - 05:00

Salah Stétié est un poète libanais de langue française. Il est né à Beyrouth en 1929.

Après une jeunesse au Liban, où il reçut l'enseignement de Gabriel Bounoure, il devient diplomate en poste à Paris. Il a été délégué permanent du Liban auprès de l'UNESCO, il a également été ambassadeur du Liban au Pays-Bas et au Maroc.

Célébrant à la fois une langue française très pure et les traditions de la poésie arabe, il est l’auteur d’une œuvre poétique abondante et très dense, où la “réduction” de l’expression et des thèmes visent à l’évocation de l’essentiel humain par des moyens verbaux épurés, la référence à Mallarmé (à qui Stétié a consacré un essai : "Mallarmé sauf azur", 1999) s’imposant, du côté occidental.

Parmi ses recueils poétiques : "L’Eau froide gardée", 1973 ;" Inversion de l’arbre et du silence", 1981 ; "L’Etre poupée", 1983 (traduit en arabe par Adonis, 1983) ; "Archer aveugle", 1986 ; "Lecture d’une femme", 1988 ; "L’Autre côté brûlé du très pur", 1992.

Il est l’auteur de nombreux essais, de recueils d’aphorismes ("Signes et singes", 1996), de traductions et présentations de poètes arabes, de textes sur la poésie, la langue, l’art et la calligraphie. Son œuvre manifeste « le désir d’une vigilance et une foi dans la parole de poésie », selon les mots d'Yves Bonnefoy et se découvre « dans une illuminante complexité » (Giovanni Dotoli, "Salah Stétié, le poète, la poésie", 1999)

Salah Stétié a été distingué en 1995 par le Grand Prix de la Francophonie de l'Académie française.


Contenu soumis à la GFDL. Source : Article Salah Stétié de Wikipédia en français (auteurs)