Aller au contenu

Photo

CE QU'IL RESTE


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 Arnaud-Christian TARABELLA

Arnaud-Christian TARABELLA

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 58 messages
  • Une phrase ::Que fais-tu des vieilles lunes, Hodja ?
    - Je les découpe avec des ciseaux
    pour en faire des étoiles.

    Octay RIFAT, Orhan VELI, Melih Cevdet ANDAY.
    Entre les murailles et la mer.
    Maspero 1982.

Posté 16 août 2008 - 02:20

CE QU'IL RESTE


Concubin du temps qui passe
Avec l'époque en contre-jour
Ma respiration manque d'espace
C'est un chemin au souffle court.

Veuf du temps perdu
Le passé m'a dépassé
L'enfant est là 
Telle une épure
Dressé comme un pieu
Enfoncé dans un mur

Pur est le geste
Qui nous jette à  terre
On meurt et ce qui reste
Ne vaut pas une prière.


2003/2008



#2 ELYSE

ELYSE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 892 messages

Posté 16 août 2008 - 04:25

au coeur des nuits où règne le silence, l'homme s'interroge toujours sur la vie qui ne l'attend jamais. Elle passe et lui aussi et il le sait. Que restera t'il de nous dans cent ans ? des mots qui se sont envolés dans l'espace. Peut-être qu'un enfant-épure lira dans de vieux cahiers tes lignes et il te pensera jeune comme lui, avec les mêmes sentiments que lui, avec les mêmes interrogations que lui.

#3 Arnaud-Christian TARABELLA

Arnaud-Christian TARABELLA

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 58 messages
  • Une phrase ::Que fais-tu des vieilles lunes, Hodja ?
    - Je les découpe avec des ciseaux
    pour en faire des étoiles.

    Octay RIFAT, Orhan VELI, Melih Cevdet ANDAY.
    Entre les murailles et la mer.
    Maspero 1982.

Posté 17 août 2008 - 12:08

au coeur des nuits où règne le silence, l'homme s'interroge toujours sur la vie qui ne l'attend jamais. Elle passe et lui aussi et il le sait. Que restera t'il de nous dans cent ans ? des mots qui se sont envolés dans l'espace. Peut-être qu'un enfant-épure lira dans de vieux cahiers tes lignes et il te pensera jeune comme lui, avec les mêmes sentiments que lui, avec les mêmes interrogations que lui.



Merci pour ces mots...

#4 ailebleue

ailebleue

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 271 messages

Posté 17 août 2008 - 10:12

[quote name='Arnaud-Christian TARABELLA' date='Aug 16 2008, 03:20 AM' post='92803']
CE QU'IL RESTE

"Pur est le geste
Qui nous jette à terre
On meurt et ce qui reste
Ne vaut pas une prière".


Très jolies lignes....

AILEBLEUE


#5 Arnaud-Christian TARABELLA

Arnaud-Christian TARABELLA

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 58 messages
  • Une phrase ::Que fais-tu des vieilles lunes, Hodja ?
    - Je les découpe avec des ciseaux
    pour en faire des étoiles.

    Octay RIFAT, Orhan VELI, Melih Cevdet ANDAY.
    Entre les murailles et la mer.
    Maspero 1982.

Posté 18 août 2008 - 02:46

"Pur est le geste
Qui nous jette à terre
On meurt et ce qui reste
Ne vaut pas une prière".

Très jolies lignes....

AILEBLEUE


Il m'a fallu 5 ans pour les trouver ...
Merci de ta lecture,


Arnaud-Christian

#6 ELYSE

ELYSE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 892 messages

Posté 20 août 2008 - 08:49

"Pur est le geste
Qui nous jette à terre
On meurt et ce qui reste
Ne vaut pas une prière".

Très jolies lignes....

AILEBLEUE


Il m'a fallu 5 ans pour les trouver ...
Merci de ta lecture,


Arnaud-Christian



ET NOUS voilà pendus aux mots comme lorsque l'on admire les bulles de savon irisées qui éclatent, fragiles et pourtant féériques.. Venir ici lire la belle poèsie console des journées mornes que nous vivons sans doute, car les jours se suivent mais ne se ressemblent psa
pensons que nous ne vivrons jamais plus un mercredi 20 août... 2008 ! il restera unique dans nos existences communes. Alors je vais faire la fête !

#7 Arnaud-Christian TARABELLA

Arnaud-Christian TARABELLA

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 58 messages
  • Une phrase ::Que fais-tu des vieilles lunes, Hodja ?
    - Je les découpe avec des ciseaux
    pour en faire des étoiles.

    Octay RIFAT, Orhan VELI, Melih Cevdet ANDAY.
    Entre les murailles et la mer.
    Maspero 1982.

Posté 21 août 2008 - 02:38

ET NOUS voilà pendus aux mots comme lorsque l'on admire les bulles de savon irisées qui éclatent, fragiles et pourtant féériques.. Venir ici lire la belle poèsie console des journées mornes que nous vivons sans doute, car les jours se suivent mais ne se ressemblent psa
pensons que nous ne vivrons jamais plus un mercredi 20 août... 2008 ! il restera unique dans nos existences communes. Alors je vais faire la fête !





Alors bonne fête,
( moi je vais prendre un bain dans les bulles de l'océan, en cette fin de journée du 20 août )

#8 UnAngePasse

UnAngePasse

    Tlpsien +

  • Membre
  • PipPip
  • 12 messages

Posté 16 février 2011 - 01:30

j'aime...

#9 Invité_sbersier_*

Invité_sbersier_*
  • Invité

Posté 19 avril 2011 - 03:53

"L'enfant est là
Telle une épure
Dressé comme un pieu
Enfoncé dans un mur"

L'image est incroyablement forte et belle! Ouais!... C'est ça la vie!.... C'est ça la vie!...
La vache! J'aurais bien aimé avoir écrit ces quelques vers...

#10 Arnaud-Christian TARABELLA

Arnaud-Christian TARABELLA

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 58 messages
  • Une phrase ::Que fais-tu des vieilles lunes, Hodja ?
    - Je les découpe avec des ciseaux
    pour en faire des étoiles.

    Octay RIFAT, Orhan VELI, Melih Cevdet ANDAY.
    Entre les murailles et la mer.
    Maspero 1982.

Posté 19 avril 2011 - 04:10

"L'enfant est là
Telle une épure
Dressé comme un pieu
Enfoncé dans un mur"

L'image est forte et belle! Ouais!... C'est ça la vie!.... C'est ça la vie!...
La vache! J'aurais bien aimé avoir écrits ces quelques vers...

Merci à toi ! Je suis vraiment très touché.

j'aime...

Merci pour ce témoignage... Arnaud-Christian.