Aller au contenu

Photo

Les limaces de l'effroi (extrait)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
37 réponses à ce sujet

#1 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 14 août 2013 - 08:53

À Zerbotsgaya, ces bestioles avaient déjà causé des ravages considérables. Mais Ek Naon n'éprouvait pas la moindre haine à leur endroit. Tout juste pouvait-il leur en vouloir un peu d'avoir réduit à néant l'orchestre symphonique dans son ensemble. Mais il ne parvenait pas à éprouver la moindre rancoeur face à des destructions qui ne témoignent d'aucune cruauté, vraiment. Qui sont le fruit d'un malheureux hasard de la nature qui a voulu que de simples limaces gélatineuses se transforment en organismes cannibales et acquièrent une capacité de résistance peu commune.

Cela dit, la situation devenait compliquée pour Ek Naon qui n'était pas décidé à donner sa peau aux limaces mutantes qui avaient visiblement investi le quartier. De sa fenêtre, il les voyait passer par petits groupes. Certaines étaient de taille raisonnable, de 10 à 30 cm environ. D'autres étaient longues d'un mètre. Et il était à craindre que la mutation fût loin d'être achevée. Qu'il en jaillirait de plus grandes encore. Et qu'au bout du compte, il y avait peu de chances de réchapper à ce fléau.
 

Qui plus est, les vivres allaient se faire rares. Ek Naon n'avait nullement prévu, quand il s'était approvisionné, d'avoir à se barricader chez lui. Il lui restait des conserves pour trois ou quatre jours, tout au plus. Et dans la privation, Ek Naon se mettrait rapidement à délirer... à rêver d'un ragout de mouton, par exemple.
 

Au salon, les bestioles commençaient juste de s'éveiller. Prudent, Ek Naon à remis en place le couvercle de l'aquarium qu'il avait laissé sur le côté, la veille, après avoir nourri ses gentils piranhas. Une négligence qui lui avait sans doute sauvé la vie, cela dit. Les limaces étaient lentes à s'éveiller. Elles regardaient autour d'elles, éberluées, se rendant compte qu'elles étaient prisonnières et, surtout, qu'elles non plus n'avaient rien à manger. Ek Naon leur disait sèchement : « Vous voyez ! on n'est dans la même galère ! » Les limaces couinaient : « pli ! pli ! pli !pli ! »  l'homme se grattait la tête. Dans le silence de la maison, il se rendait compte qu'il n'avait plus qu'elles au monde. Et il les laisserait mourir de faim ? Un cognac lui a permis de se remettre les idées en place tandis que les vers mutants emprisonnés se tortillaient - « pli ! pli ! pli ! » - en le regardant avec tendresse et désespoir. « Je ne vais quand même pas vous donner mes raviolis, non ? »
 

« Pli ! pli ! pli ! » De toute évidence, les limaces mutantes n'avaient aucune envie de manger des raviolis. Alors Ek Naon a tenté le tout pour le tout et a pris son téléphone pour appeler la pizzeria. Les vers l'ont regardé faire, intrigués. Ek Naon expliquait d'une voix très sûre qu'il lui fallait des pizzas impériales. « Je suis un patriote ! Vive la Grande Myrolésie ! » Il y avait toutes sortes de viandes dans ces pizzas qui faisaient un peu penser, par leur aspect, aux champs de bataille des guerres sérielles, au plus fort du conflit. « Comment ? Si le quartier est infecté ? Mais pas du tout, voyons ! Je viens juste de faire une petite promenade ! Je puis vous garantir que le quartier est tout ce qu'il y a de plus sain ! »
 

À l'autre bout du fil, l'employé n'avait pas l'air entièrement convaincu mais Ek Naon avait le ton définitif de ceux qui savent ce qu'ils disent et l'on a fini par prendre sa commande. Il ne restait plus qu'à attendre, en espérant que le livreur ne se fasse pas attraper par une colonie de limaces avant d'arriver. Le pauvre garçon n'aurait pas le temps de dire « Ouf ! »
 

Ek Naon n'avait pas trouvé mieux qu'un tournevis pour en venir à bout. Mais enfin ! Il avait le geste précis de ceux dont la mort a été le métier. Le tournevis a traversé la gorge du jeune homme comme de la pâte molle. Puis, le tueur a récupéré la précieuse pizza qu'il a déposée sur la table de la cuisine. Le garçon agonisait dans l'entrée. Ek Naon l'a bien assommé pour entamer la découpe. Mais il n'était pas bien outillé. Il possédait certes une vieille tronçonneuse mais elle était à sec. Pour le reste, c'était des couteaux dont le format garantissait surtout un travail long et fastidieux. Alors que les limaces piaillaient épouvantablement, tout de même... On aurait dit des enfants, incapables d'attendre l'arrivée du déjeuner sans s'agiter.
 

Du coup, Ek Naon a pris le parti de découper des pièces de viande à vif dans les parties les plus charnues du livreur de pizza qui n'était pas encore tout à fait mort. Et il a balancé les blocs de viande dans l'aquarium. Des pièces conséquentes qu'il a vu fondre en un clin d'oeil. Ces animaux ont un appétit décidément vorace. Mais en temps de guerre, il faut économiser les vivres. Ek Naon a voulu expliquer ça aux limaces qui en étaient à roucouler comme si elles avaient voulu le séduire. Lui égrenait ses souvenirs de guerre. « La campagne d'Heliatkal, c'était quelque chose, ça ! » Et les limaces ronronnaient en écoutant le vétéran. « Des cadavres partout ! Partout ! » Il s'agitait devant les vers qui se mettaient à onduler lascivement. « Et le sang ! Des geysers de sang ! »
 

Ek Naon avait soif. Les limaces le regardaient amoureusement. Il s'en rendait à peine compte. Il renvoyait l'orgie macabre qui avait duré des jours et des nuits, sans interruption. « On ne peut pas oublier ça. » En effet. Il n'avait jamais pu oublier.
 

Revenu du front, il avait retrouvé sa femme qui ne comprenait pas pourquoi cet homme autrefois si entreprenant se murait désormais dans un silence pénible, ricanant de temps à autre de façon incompréhensible ou pleurant, au contraire, les camarades perdus. »Tonio, Tonio... Qu'est-ce qu'ils ont fait de toi ? » Elle avait fini par aller, la pauvre femme, avec un autre qui lui promettait un vrai mariage et des enfants.
 

Ek Naon mélangeait tout : les batailles, la séparation, les trêves, la recherche d'emploi qui n'aboutissait pas et derechef la mobilisation, le sang, le sang, rien ensuite. Rien que le sang. Le sang. Rien. Rien. Les limaces écoutaient, attendries mais un peu prises par la faim, tout de même. Or, Ek Naon épuisé s'endormait. Elles en seraient quittes pour patienter un moment.



#2 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 255 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 14 août 2013 - 10:08

On peut leurs proposer des salades mutantes...

Puis un truc qui ne va pas

Cannibale ça se passe dans une espèce

quand un individu en mange un autre

bref les limaces se bouffent entre elles

Le bon mot aurait été anthropophage



#3 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 255 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 14 août 2013 - 12:10

Bohémia qui voit des limaces partout

quand elle voit des beaux hommes



#4 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 14 août 2013 - 12:18

Merci de la précision sémantique. Je verrai quoi en faire un jour.

Sur le fond, il n'est pas bien joli d'être jaloux d'une limace mais il est vrai que l'humanité n'est pas une question de forme.

Bruno... On ne peut pas ramener le monde a sa médiocrité. Il faut renoncer à ce projet abject.

#5 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 255 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 14 août 2013 - 12:24

La médiocrité c'est juste un peu de confort

face à l'ambition sans limites des grosses têtes



#6 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 14 août 2013 - 12:39

Bon, c'est une condition existentielle qui te pousse à une méchanceté aussi gratuite que vaine.
Jusqu'à insulter une poète récemment suicidée.
Cela ne te protège de rien. Si quelque chose doit rester de toi ce sera cette saloperie.

#7 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 255 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 14 août 2013 - 12:50

JE NE VEUX PAS REVENIR SUR TON COTE NECROPHILE

J'ESPERE QUE C'EST CLAIR POUR TOI

DES MORTS J' EN AI AUSSI CHEZ MOI

ET JE N'EN FAIS PAS UN TRUC DE NECROPHAGE

LAISSE DONC TRANQUILLE LES MORTS

LA NECROPHILIE... C'EST DE TRES MAUVAIS GOUT

ET SI TU AS MAUVAISE CONSCIENCE

CE N'EST PAS NOTRE PROBLEME



#8 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 14 août 2013 - 01:36

Plouf.

#9 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 14 août 2013 - 01:37

Si la nécrophilie revient à rendre hommage à des auteurs qui nous ont quitté brutalement, je suis sans doute nécrophile. Cette imprécision sémantique est assez malheureuse sur un sujet qui demanderait un minimum de décence..
Ton confort ressemble décidément beaucoup à un marécage.

'

 
C'est le fantasme de la limace!



En plus, elles sont gentilles :-)

#10 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 255 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 14 août 2013 - 01:57

tu fais chier tu t'égares

dans un complexe de culpabilité

elle s'est suicidée ce n'est pas ta faute

Ni la notre



#11 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 14 août 2013 - 02:13

Ce n'est pas le sujet non plus.
Ce qui est merveilleux avec la poésie, c'est la permanence de la voix.

#12 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 255 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 14 août 2013 - 02:27

je peux te renvoyer à un de mes sites

où j'ai mis des enregistrements faits

entre 1993 et 1997 de poètes divers

et qui causent très forts et braillent

il y en a queques uns qui sont disparus

soit morts, soit malades

ou soit ils font autres choses,

c'est des fichiers MP3

brut de vrac de poètes bavards

 

http://www.site-de-v....com/mes-mp3.ws



#13 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 14 août 2013 - 02:56

Tu vends la poésie au kilo maintenant ?
On sent bien là toute ta générosité à faire découvrir et aimer des textes qui comptent pour toi.
- Allez, ils sont beaux mes poèmes ! Ya des morts, ya des malades, Yahoo des qui sont rien de tout ça ! Y parlent de tout sauf de moi, je vous les fais pas cher !
Respect.

#14 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 255 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 14 août 2013 - 02:58

Contrairement à tes prétention éditoriales je ne vends rien

Je mets juste à disposition mes archives,

il n'y a aucun paiement et c'est gratuit

Alors que ta revue nécrophile c'est un abonnement

Puis je te l'ai déjà dit je n'ai pas ta prétention d'éditeurs

Le brut de vrac ce n'est pas un choix, c'est la vie

J'ai peut-être sauvé de l'oubli des poètes anonymes et morts



#15 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 14 août 2013 - 03:02

Encore cette vieille obsession, coeur de toutes tes frustrations. Deux erreurs : 1. Ce n'est pas ma revue et 2. Le site est gratuit et sans abonnement.

#16 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 255 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 14 août 2013 - 03:05

Pas de commentaire là je rigole



#17 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 14 août 2013 - 03:11

Vanité des vanités, tout est vanité.

#18 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 255 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 14 août 2013 - 03:15

voilà que tu cites la Bible

de plus c'est un auteur pessimiste

Pour un athée tu fais fort



#19 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 14 août 2013 - 04:22

Et encore, tu ne les as pas entendu chanter.

#20 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 14 août 2013 - 05:01

Euh... En fait, non. Les paroles sont un peu obscènes. En revanche, comme elles chantent en canon, on ne comprend pas grand-chose.

#21 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 14 août 2013 - 06:45

Elles ne sont pas méchantes :-0

Elles ont mangé tout le staff d'un studio x de Zerbotsgaya.

C'est un peu long à expliquer mais TTU auras la primeur, promis.

Et tu verras qu'elles sont vraiment ce qu'il y a de moins méchant au monde.

#22 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 20 août 2013 - 09:00

Si les limaces pleurent.
De quoi aurai-je l'air ?

#23 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 255 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 20 août 2013 - 09:38

Sérios et son roman de Science Fiction mais j'y comprends rien



#24 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 20 août 2013 - 09:40

Il y a d'excellents services de traduction en ligne.

#25 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 21 août 2013 - 07:15

A la tristesse de l'abat-jour faut-il opposer les facéties de l'interrupteur ?

Je suis perplexe.

#26 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 21 août 2013 - 12:38

Rassure-Toi. Je n'ai pas le bras assez long.

#27 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 21 août 2013 - 08:23

Je n'ai pas le bras assez long
pour nous extraire de la boue,
j'ai l'oeil que le soleil rabroue
pour rendre hommage à un frelon.

La lune luit pour moi selon
les ombres qui nous désavouent
en détressant les choses floues
qui hurlent d'un chaos oblong.

Mais moi, je le tendrai vers toi,
ce bras que méconnaît la lune,
que le soleil moqueur rend froid,

Et je louerai l'odeur de prune
qui imprègne tous les alcools
dont j'use en relevant mon col.

#28 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 22 août 2013 - 08:31

Cognac siouplait :-)
il n'y a que le Cognac qui sache m'abrutir
en toute conscience.
Cognac siouplait :-)
il n'y a que le Cognac qui sache m'abrutir
en toute conscience.

#29 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 22 août 2013 - 11:14

Si je bois trop je finirai par écrire des sonnets sur Jacques Vergès :-/

#30 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 121 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 23 août 2013 - 07:55

Un petit ver alors ?