Aller au contenu

Photo

Mes péniches


  • Veuillez vous connecter pour répondre
18 réponses à ce sujet

#1 Inti

Inti

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 99 messages

Posté 02 mars 2007 - 05:17

Les notes carambolent
Dans l’ombre de ma paume :
C’est que le son est fleuve
A la césure fauve
Du souffle de ta paume,
Brisé, sur mon épaule.

C’est que mon piano
S’englue de vert de rêve,
A singer les sirènes
Des péniches certaines,
Elles, que leurs routes s’achèvent
A l’infini des canaux -

Et mes doigts s’y entravent :
Le clavier, vague en vague,
Prend l'allure fluviale.
Moi je n’ai qu’un port pâle,
Une ancre qui me nargue :
Ma main, dans tes cheveux suaves.





#2 hurlantenova

hurlantenova

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 349 messages

Posté 02 mars 2007 - 07:08

Les notes carambolent
Dans l’ombre de ma paume :
C’est que le son est fleuve
A la césure fauve
Du souffle de ta paume,
Brisé, sur mon épaule.

C’est que mon piano
S’englue de vert de rêve,
A singer les sirènes
Des péniches certaines,
Elles, que leurs routes s’achèvent
A l’infini des canaux -

Et mes doigts s’y entravent :
Le clavier, vague en vague,
Prend l'allure fluviale.
Moi je n’ai qu’un port pâle,
Une ancre qui me nargue :
Ma main, dans tes cheveux suaves.




un grand texte, très riche en idée et fluide

#3 belvis

belvis

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 371 messages

Posté 02 mars 2007 - 07:11

Les notes carambolent
Dans l’ombre de ma paume :
C’est que le son est fleuve
A la césure fauve
Du souffle de ta paume,
Brisé, sur mon épaule.

C’est que mon piano
S’englue de vert de rêve,
A singer les sirènes
Des péniches certaines,
Elles, que leurs routes s’achèvent
A l’infini des canaux -

Et mes doigts s’y entravent :
Le clavier, vague en vague,
Prend l'allure fluviale.
Moi je n’ai qu’un port pâle,
Une ancre qui me nargue :
Ma main, dans tes cheveux suaves.








J'aime...

#4 Inti

Inti

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 99 messages

Posté 02 mars 2007 - 07:13

un grand texte, très riche en idée et fluide


Merci Mister Nemo...

(Voilà qui donne raison à notre ami commun...)

#5 Inti

Inti

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 99 messages

Posté 02 mars 2007 - 07:15

J'aime...


Ton premier messagesur le nouveau TLP... C'est trop d'honneur !
B)

#6 ecne

ecne

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 35 messages

Posté 02 mars 2007 - 08:41

A l'infini des canaux -


Pourquoi le trait d'union après canaux ?

#7 comtedormestconti

comtedormestconti

    Monsieur le Comte

  • Membre
  • PipPipPip
  • 245 messages

Posté 03 mars 2007 - 08:30

Tout n'est pas si fluide...
Mais de belles images marines...
A respirer...

#8 Inti

Inti

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 99 messages

Posté 05 mars 2007 - 04:17

Pourquoi le trait d'union après canaux ?


Le point arrête. Le trait d'union invite.
Enfin, c'est ce que je m'étais dit...

#9 Inti

Inti

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 99 messages

Posté 05 mars 2007 - 04:20

Tout n'est pas si fluide...
Mais de belles images marines...
A respirer...


Entièrement d'accord. Certains angles restent à polir.
Fluviales ?

Merci de ta lecture, me donne du souffle...

Inti

#10 Henri.

Henri.

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 200 messages

Posté 05 mars 2007 - 07:48

ouahou ! très beau comme un souffle léger et bien présent toutefois

Henri

#11 Carla.

Carla.

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 986 messages

Posté 06 mars 2007 - 10:26

Si je peux me permettre, j'enlèverais les virgules à la fin des phrases, elles dirigent/fractionnent trop la lecture, la respiration et c'est dommage. Tu pourrais les laisser si ce texte étais chanté, mais à l'écrit, cela empêche quelque chose. Voilou, mais bon, je pinaille sûrement. J'aime bien ce texte.

#12 Inti

Inti

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 99 messages

Posté 06 mars 2007 - 10:36

Si je peux me permettre, j'enlèverais les virgules à la fin des phrases, elles dirigent/fractionnent trop la lecture, la respiration et c'est dommage. Tu pourrais les laisser si ce texte étais chanté, mais à l'écrit, cela empêche quelque chose. Voilou, mais bon, je pinaille sûrement. J'aime bien ce texte.



Oui, tu as raison, merci de me l'avoir fait remarquer. D'autres retouches, et une dernière strophe, font défaut...
Le temps est l'ennemi.

Et oui, c'est bien un texte destiné à être chanté.


A te lire,

Inti

#13 Inti

Inti

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 99 messages

Posté 06 mars 2007 - 10:39

ouahou ! très beau comme un souffle léger et bien présent toutefois

Henri


Merci de ta lecture, Henri !

#14 hurlantenova

hurlantenova

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 349 messages

Posté 16 mars 2007 - 06:51

Allez !

#15 hurlantenova

hurlantenova

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 349 messages

Posté 16 mars 2007 - 06:52

Allez !

#16 hurlantenova

hurlantenova

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 349 messages

Posté 17 mars 2007 - 12:51

0 Mai!

#17 hurlantenova

hurlantenova

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 349 messages

Posté 17 mars 2007 - 12:57

le temps !

#18 hurlantenova

hurlantenova

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 349 messages

Posté 17 mars 2007 - 03:32

Morts de Quatre-vingt-douze et de Quatre-vingt-treize, Qui, pâles du baiser fort de la liberté, Calmes, sous vos sabots, brisiez le joug qui pèse Sur l'âme et sur le front de toute humanité ; Hommes extasiés et grands dans la tourmente, Vous dont les coeurs sautaient d'amour sous les haillons, O Soldats que la Mort a semés, noble Amante, Pour les régénérer, dans tous les vieux sillons ; Vous dont le sang lavait toute grandeur salie, Morts de Valmy, Morts de Fleurus, Morts d'Italie, O million de Christs aux yeux sombres et doux ; Nous vous laissions dormir avec la République, Nous, courbés sous les rois comme sous une trique.

#19 Blanche

Blanche

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 79 messages

Posté 11 avril 2007 - 12:21

Légèreté et douce rêverie,

Sinon le reste a été dit :P

Amicales pensées, Alba