Aller au contenu

Photo

Relents de rêve


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 004 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 05 septembre 2018 - 07:53

Ce relent de rêve me reste.

 

Je tente de l'empêcher de pénétrer mes pensées. Je me répète : "Cessez !".

Le lent déferlement de ces relents de rêves s'émet en des scènes très brèves nées de pensées enchevêtrées. Le rêve sème ses germes pervers entre elles, entendez : elles se déversent et cessent en même temps.

 

Le réel, pressé de ces relents de rêve, semble dépecé, émêché.

Le réel pense réellement s'exercer en l'être. L'être se sent près de céder (le réel est tellement net !). Et en même temps, le rêve reste très présent.

Les gestes de l'être, certes, permettent les excès des relents de rêve et les déchets, entre les pensées, de ces scènes déréglées de sexe et de décence mêlés ! Mêlés, entendez nettement.

Je tente de me reprendre.

 

Les rêves cessent, c'est excellent ! Je pressens le temps des pensées enténébrées, délestées de rêves. Je les exècre.

Le rêve, cette fenêtre, tend et détend tes lèvres.

Tente de les presser, elles restent fermées. Le rêve les exerce et t'exerce en de mêmes termes. Revêts-toi de tes rêves.

Entends tes rêves.

 

Rêve, c'est tentant.