Aller au contenu

Photo

Etude aux christiques


  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 689 messages
  • Une phrase ::Jeune garçon mangeant une pastèque.
    Photo (détail) de TAMAMURA KOZABURO
    (Japon) 1856 / 1923

Posté 13 décembre 2018 - 08:02

.

 

Il y a dix ou deux mille

ans    _ dispersions,

métadonnées inattendues,

moderne flag'   _

Corps maigres,

muscles appauvris,

Christs italiques

aux amères figures.

 

T'est-ce art, cruel offertoire,

mains jointes, foulées dévotieuses,

traits-d'union erratiques des pavés ?

 

Vos bras,

  off

Vos hanches,

  insécables

Tissu,

  cachectique

Pliures,

  remarquables

 

Aimable carcan, unité de l'écho,

pierres dépouillées, corps-à-corps défendus,

que rien ne fige !



#2 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 689 messages
  • Une phrase ::Jeune garçon mangeant une pastèque.
    Photo (détail) de TAMAMURA KOZABURO
    (Japon) 1856 / 1923

Posté 16 décembre 2018 - 01:31

.

 

 

Calligraphie : paradoxe temporel du signe. Tout

est en dedans.

 

Des lacs d'enfers aux montagnes usées, incisons géantes

de granits froids.

Sommets verticaux, paysages premiers des premières

traces.

 

Dans le cône ouvert du triangle, l'axe devient vertical.

Le trait crée l'apparition.

L’œil, immédiatement absorbé, dur et stable, impose l'arrêt.

Pierres découpées, visage insaisissable aux poreuses

cassures.

Il regarde vers ceux qui le négligent.

 

Quel trait invisible tire la pointe du silex ?

Ni un berger, ni un chasseur. Pas un seul ne l'a vu.

 

.



#3 le hamster

le hamster

    A poil laineux

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 892 messages

Posté 17 décembre 2018 - 11:11

L'écriture est relief
Le mythe se desseche comme le bord du lac de Tibériade.

#4 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 689 messages
  • Une phrase ::Jeune garçon mangeant une pastèque.
    Photo (détail) de TAMAMURA KOZABURO
    (Japon) 1856 / 1923

Posté 18 décembre 2018 - 06:25

Merci. Très très jolie association, et interprétation.

Qui me font très plaisir.

J'ai vu le lac de Tibériade. Nous n'en sommes pas très loin...

Pour ce 2ème texte, j'ai beaucoup pensé au Christ du Mont Bego.

Je l'avais vu il y a..., cela se compte en plusieurs dizaines d'années.



#5 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 689 messages
  • Une phrase ::Jeune garçon mangeant une pastèque.
    Photo (détail) de TAMAMURA KOZABURO
    (Japon) 1856 / 1923

Posté 18 décembre 2018 - 06:56

.

 

Hadar, _ la nuit campe

sur des siècles. Ma terre

n'aura lieu   qu'ici.

Sous des tonnes de sables.

 

La rencontre s’emmêle,

Awash devient vallée,

pierre devient bronze,

Dinqnesh, fossile. Hier,

le fleuve, quel fleuve !

Larmes ! parmi les sources.

Rien n'est abstrait.

Décembre tombe.

D'innombrables croix

frappent les épaules.

Qui longera la route ?



#6 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 689 messages
  • Une phrase ::Jeune garçon mangeant une pastèque.
    Photo (détail) de TAMAMURA KOZABURO
    (Japon) 1856 / 1923

Posté 02 janvier 2019 - 07:17

.

 

O roi Indien, au-delà de Perse et Arménie, ton Afrique, ton Orient.

Sur la piste de Dilb, royaume couronné, Laboune Yosef autour

   laisse s'épanouir les pierres. Sa puissance intronise,

jusque dans nos gouttes de salive que râpent les silences des églises

   sur nos bouches ; ex-voto descendus des mimétismes sacrés.

Aynalem, œil du monde aimé des dieux, pierres volatiles, soleils-brûlés.

Et pire, juste revers de la prière, entre les sanctuaires de tuf

   les passions insignes de nos paroles. Que désire garder l'ermite ?



#7 hasia

hasia

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 546 messages

Posté 02 janvier 2019 - 09:00

Au-delà de Votre ferveur immense accordée aux empires de coeur,

- tous - Vos mots exsudent Votre amour, rivé à chaque pierre, à chaque parcelle de Terre

passionnément aimée(s)...

poésie somptueuse...

hasia



#8 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 689 messages
  • Une phrase ::Jeune garçon mangeant une pastèque.
    Photo (détail) de TAMAMURA KOZABURO
    (Japon) 1856 / 1923

Posté 03 janvier 2019 - 06:22

.

 

Honnie soit, du flanc percé, la lance.

Quoique livide, sang, sinistre et paix.

Court de linge, corps entorsé,

chevilles ramassées. Lors,

Yahweh, relevé,

Inri, vindicte,

l'ont jeté à la mort.

 

La croix n'a touché terre.

Pierres ont roulé.

Murs se sont ouverts.

Maigres apôtres,

tombés d'Afriques.

Quittèrent leur village. Pauvres,

et corps chargés de pierres.



#9 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 689 messages
  • Une phrase ::Jeune garçon mangeant une pastèque.
    Photo (détail) de TAMAMURA KOZABURO
    (Japon) 1856 / 1923

Posté 03 janvier 2019 - 05:38

.

 

Galbe   __ Œil plein, yeux battus, gorge fouettée,

l'antique vipère, facettes mouillées, calme arrondi,

poussières de chasse, poursuit sa loi.

 

Chronique de fleuve. A quoi pensais-tu avant de voir cela ?

Oracle savant, langue piquée par la bouche.

 

D'autres mystères renferment d'autres trésors.

Carrefour de l'Orient, soleil grand-ouvert, caravanes

lentes, broussailles arides,

Christ,

Abraham,

marchands et

bourgeois,

vont pieds nus.

 

Ce que œil voit, pensée brûlante, n'est que Œil.

Corps

et mue,

cuirs brûlants. Lambeaux

déchirés.

Quel autre fleuve coule dans l'herbe ?



#10 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 689 messages
  • Une phrase ::Jeune garçon mangeant une pastèque.
    Photo (détail) de TAMAMURA KOZABURO
    (Japon) 1856 / 1923

Posté 04 janvier 2019 - 06:42

.

 

Christ-au-miroir

Corps barré de soleil

Conversation avec

 ce christ

. de verre . de plomb

      / ...

Épure de ce regard

Pris sur la lumière

Rien ne peut donner

plus que l'exacte

immédiateté du jour



#11 Ioscrivo

Ioscrivo

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 196 messages
  • Une phrase ::Il y a ces heures qui ne font pas partie du jour, celles où je gagne du temps en en perdant, celle où je me libère de l'engrenage de ce monde qui tourne à l'envers. Alors elle est revenue et je la laisse faire.

Posté 06 janvier 2019 - 07:17

Quel doux plaisir de vous lire. C'est un voyage qui emmène loin et qui bouleverse. Il y a dans certains vers une profondeur, une juste vue des choses sans en rajouter ,à la manière de René Char, poète qui me fascine. Merci pour cette poésie là que j'aime tant.

#12 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 689 messages
  • Une phrase ::Jeune garçon mangeant une pastèque.
    Photo (détail) de TAMAMURA KOZABURO
    (Japon) 1856 / 1923

Posté 06 janvier 2019 - 08:06

En même temps que l'art a su s'émanciper du sacré, le sacré demeure source et interprétation artistiques.

Bien qu'athée, c'est un sujet qui me passionne. J'ai toujours trouvé (même enfant) beaucoup de poésie dans la liturgie et les lieux dits ' sacrés '.

Merci.



#13 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 689 messages
  • Une phrase ::Jeune garçon mangeant une pastèque.
    Photo (détail) de TAMAMURA KOZABURO
    (Japon) 1856 / 1923

Posté 08 janvier 2019 - 06:02

.

 

Mille fois, une fois,

jamais jouées   _

impossibles notes

que tout culmine

Si.. si.. accord glorieux,

deux poumons blancs

de chaque côté

Sans jamais commettre

le lien étrange

 

Arpèges,

qui tout à coup

déchirent

détourent le vide

/ on a dit ' âme '

appui unique

Souffle de pleurs,

stabat mater