Aller au contenu

Photo

L'homme volant


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 PaulMUR

PaulMUR

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 66 messages
  • Une phrase ::J'ai deux épaules pour ne rien porter du tout et un stylo pour écrire des bêtises.

Posté 09 avril 2019 - 05:56

Je suis ...

Esprit

Antimatière

J’étais ...

Homme volant

 

Ainsi chantent indolents les esprits d’outre-tombe

Eux qui jamais n’ont mis un seul pied dans la tombe

Eux qui furent pendus et sont restés ainsi

Mangés par les corbeaux et rongés par l’oubli

 

Doucement ils balancent au souffle de la bise

Les rapaces pour mère vont leur faire la bise

Leurs joues n'ont pas le temps de creuser la vieillesse

Que déjà les démons les arrachent d'ivresse

 

Ils sont partis un soir, souvent contre leur gré

Imiter les navires au loin des baies ancrés

Leur ancre est au soleil tourné vers les étoiles

Le corps est leur bateau, la chemise leur voile

 

Ils sont partis ainsi au loin des galaxies

Ils s'envolent, ailés, vers leurs jours d'anti-vie

Et rien ne reste d'eux, sur terre, sinon un corps

Balançant au gibet, emporté par la mort

 

Voyez comme ils s'envolent parmi les nébuleuses

Esprits d'anti-matière à la face moqueuse

Ils se rient des humains qui les ont fait monter

Sur le gibet immense, tremplin de liberté

 

Leurs chants ne sont des chants ni d'amour ni de guerre

Ils ont quitté la vie en même temps que la terre

Ils n'ont plus les notions, ni du temps, ni d'envie

L'espace est le destin de ces esprits sans vie

 

Ils passent leurs saisons dans les anti-saisons

Font du temps qui s'en va l'éternelle moisson

Ils s'enivrent d'hélium, d'argon et d'oxygène

Et portent aux soleils des présents d'hydrogène

 

Parfois, pour s'amuser, ils prennent un météore

Qui les ramène droit au début de leur sort

Et pendant quelques siècles, ils hantent les châteaux

Et font outrepasser de peur quelques badauds

 

Puis ennuyés, s'en vont, retournent vers leurs cieux

Préférant le néant à l'image des dieux

Ils repartent en volant vers l'infini du temps

Chantant des rime-à-rien, des rimes à tous les vents

 

Poètes de l'obscur et de l'éternité

C'est pour vous que ces vers sont écrits et dédiés

Quand viendra ma saison, je me joindrai à vous

L'on rit bien davantage si l'on est plus de fous

 

Je suis...

Esprit

Anti-matière

Homme Volant

J'étais...

Pendu