Aller au contenu

Photo

Ici ! Là-bas et ailleurs


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 498 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 12 avril 2019 - 05:19

Ici ! Là-bas et ailleurs

S'il y avait un ailleurs possible
Je me tairais et je le cacherais
Il y a déjà bien trop de choses
Qui ont été détruites par intérêts

Si tu as un beau jardin secret
Garde-le en toi ! Et cache-le bien !
Je sais trop de gens qui aimeraient
Profiter de ce lieu encore préservé

Tous nos beaux paradis lointains
Ils sont devenus des coins à touristes
Avec toutes les saloperies qui vont avec
Comme les déchets et les corruptions

Mais si quelques parts dans ton passé
Il y a de ces souvenirs que tu aimes
Protège-les alors ! De toutes tes forces
Les Fleurs du passé, elles refleurissent

Aujourd'hui ce n'est qu'aujourd'hui
Hier ! C'était hier et il n'y a plus rien
Maintenant notre présent, il est vivant
Et demain sera ce que nous en faisons

Parfois ! J'ai de la mauvaise nostalgie
Je n'aime pas ce présent trop dur
Moi ! Je savais autrefois de ces révoltes
Demain n'est pas écrit... Et cela ! Tu le sais !

 

Paris le 20 octobre 2014



#2 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 498 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 13 avril 2019 - 01:05

En réponses (Suite)

 

Comme j'étais bien présent entre ici et là-bas

Alors je tapotais encore et encore tout raplapla

Tous les mêmes mots qui sont mis bout à bout

Dans de l'enchainement du quotidien et son coût

 

Je ne savais pas si cela se voulait poème Incroyable

Des champions du monde de la poésie admirable

Ils me disaient ainsi que j'étais un poète parmi eux

Mais moi, alors je me sentais bien trop seul et bien vieux

 

Il fallait que je vous dise aussi de ces mots qui sont à moi

Comme dire vous aimer sans faire défauts, ni d'autres lois

Parfois je pensais à des choses qui étaient bien plus ordinaires

Comme des douleurs intimes, dans mes tripes et mes nerfs

 

Mais le Poète ! Il ne savait et il ne devait dire que de jolies choses

Parler des Fleurs et des roses en boutons et qui ne sont pas écloses

Ou redevenir le messager trop ordinaire de ces petites choses de la vie

Vous êtes bien là dans une vie, celle-là qui vient et celle-ci qui s'enfuit

 

Alors pourquoi me disent-ils ? Oui ! On t'aime ! Ou parfois, on ne t'aime pas !

Mystères de ces petits mots anodins qui sont mis bout à bout dans un récit

Savoir Rire pour tout ce qui se lit et ne rien dire pour tout ce qui est écrit

Un enfant de salauds, Il vaut bien, un seigneur de l'univers trop flagada

 

Paris le 13 avril 2019