Aller au contenu

Photo

Cinq heures et quelques


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 Laurence HERAULT

Laurence HERAULT

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 684 messages
  • Une phrase ::Notre monde a besoin de plus de poésie
    Mais si l'on cherche bien, elle se niche partout.
    Il y a des fleurs sauvages au pied des grandes tours
    Et le chant des poètes embellit notre vie.

Posté 09 juin 2019 - 08:24

                                                    Cinq heures et quelques

 

 

 

                                                                     Il est cinq heures et quelques

                                                                     La ville est assoupie.

                                                                     Dans la lumière grise

                                                                     Fusent de toute part

                                                                     Les mille sifflements,

                                                                     Orchestre spontané

                                                                     De cette gent ailée

                                                                     Invisible pourtant,

 

                                                                     Qui sonnent et se répondent,

                                                                     Répétés ou épars,

                                                                     Légers ou insistants,

                                                                     Et prennent possession

                                                                     De l'espace sonore

                                                                     Que le sommeil des hommes

                                                                     Leur octroie maintenant.

 

                                                                     Succédant à la nuit,

                                                                     L'aube bise et ouatée

                                                                     Absorbe peu à peu

                                                                     Toute l'obscurité ;

                                                                     Puis, petit à petit,

                                                                     Je distingue les formes

                                                                     Des pigeons qui répètent

                                                                     Leurs jeux de séduction,

 

                                                                     Le vol d'un martinet

                                                                     Semblant se diriger

                                                                     Droit sur moi brusquement

                                                                     Avant de m'éviter

                                                                     Presque au dernier moment,

 

                                                                     Le petit étourneau,

                                                                     Revenu à sa place

                                                                     Sur l'antenne d'en face

                                                                     À la vue imprenable,

                                                                     Qui agite ses ailes

                                                                     Avec la frénésie

                                                                     De ces lanceurs d'alerte

                                                                     Luttant pour que s'éveillent

                                                                     Les consciences endormies.

 

 

 

                                                                                                        Laurence

                                                                                                        09 juin 2018

 



#2 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 378 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 09 juin 2019 - 09:27

Joli !
Rythme prenant, jusqu'à la fin qui est un vrai réveil.

*Je confirme, en matière de sonar, les martinets sont moins bien équipés que les chauve-souris !
*Mais que font les Dames, debout à cette heure ! ;)

#3 Laurence HERAULT

Laurence HERAULT

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 684 messages
  • Une phrase ::Notre monde a besoin de plus de poésie
    Mais si l'on cherche bien, elle se niche partout.
    Il y a des fleurs sauvages au pied des grandes tours
    Et le chant des poètes embellit notre vie.

Posté 09 juin 2019 - 10:44

Merci Anwen pour votre passage et pour ces précisions !

 

Quant à connaître les raisons d'un réveil matinal... Elles sont souvent multiples...

Le chant des oiseaux au mois de juin en est une, l'appel de la poésie en est une autre !  :) 



#4 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 364 messages

Posté 09 juin 2019 - 11:50

... toujours cette même fraîcheur et regard humbles qui recentrent ___

:)



#5 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 912 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 09 juin 2019 - 12:54

Les trois derniers vers (re)donnent un sens particulier à votre poème...

#6 Ioscrivo

Ioscrivo

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 399 messages
  • Une phrase ::Il y a ces heures qui ne font pas partie du jour, celles où je gagne du temps en en perdant, celle où je me libère de l'engrenage de ce monde qui tourne à l'envers. Alors elle est revenue et je la laisse faire.

Posté 09 juin 2019 - 04:20

Les trois derniers vers (re)donnent un sens particulier à votre poème...


oui vraiment et je me sens dérouté comme un martinet :)

#7 Laurence HERAULT

Laurence HERAULT

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 684 messages
  • Une phrase ::Notre monde a besoin de plus de poésie
    Mais si l'on cherche bien, elle se niche partout.
    Il y a des fleurs sauvages au pied des grandes tours
    Et le chant des poètes embellit notre vie.

Posté 09 juin 2019 - 09:48

Merci Hattie, très touchée, et M. de Saint-Michel et Ioscrivo pour vos commentaires...

 

L'image de la fin s'est imposée à moi en voyant cet oiseau battre des ailes ainsi, alors qu'il était le seul de son espèce à dix mètres à la ronde !