Aller au contenu

Photo

(moment des transformations dégradées)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
3 réponses à ce sujet

#1 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 469 messages

Posté 28 juin 2019 - 06:57

.

 

L’air se faisait pauvre,
rues sans noms, sans chiens,
briques poussées aux épaules.

 

Ils grandissaient un peu hâtifs,
appauvris de l’or sec,
zones décapitées. Et toi… 

 

morte la pierre, sueur la pierre,
seulement la pierre.
Souvent le sable.
Peaux collées aux déchirures.



#2 Ioscrivo

Ioscrivo

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 414 messages
  • Une phrase ::Il y a ces heures qui ne font pas partie du jour, celles où je gagne du temps en en perdant, celle où je me libère de l'engrenage de ce monde qui tourne à l'envers. Alors elle est revenue et je la laisse faire.

Posté 30 juin 2019 - 04:53

Dépouillé et profond. J'aime beaucoup. Merci pour cette poésie élégante et rafraîchissante.

#3 claus

claus

    envers et contre tout

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 156 messages
  • Une phrase ::des mots pour soigner mes maux, chant des vibrations intérieures offert à tous, tous ceux qui y sont sensibles.

Posté 02 juillet 2019 - 09:50

des mots simples savamment disposés qui suggèrent beaucoup, comme un souffle d'air pur qui vient aérer l'imagination.



#4 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 469 messages

Posté 03 juillet 2019 - 06:57

... la fraîcheur de la pierre n' y est pas pour rien. Merci.