Aller au contenu

Photo

Évariste Galois


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 733 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 06 août 2019 - 11:32

Évariste Galois

 

Hé Évariste ! C’est pourtant toi,

Le créateur de l’idéal d’anneau !

Est-ce qu’alors tu penses à cet amour,

Pour ce nom, si beau ?

 

Tu es mort, un petit matin de froid soleil,

Pour cette femme que tu veux,

Tout, est ton unique désir,

Et toi, tu lui donnes tes vingt ans,

 

Par un bel amour, tu lui offres ta vie,

Comment se structure-t-il ce bel ensemble ?

Est-il simple groupe à deux voix,

Pour relations binaires ?

 

Est-il ordonné comme dans ta vie ?

Quelle en est sa symétrie,

Et son élément neutre ?

Toi, ce prodige de la mathématique,

 

Toi qui fut, très prodigue de ta vie,

Est-il raisonnable de mourir ?

Pour une relation, comme cet amour,

 

Il est un poète, qui poétise la mathématique,

Est-il des matheux versés dans les arts poétiques ?

Esthétique, tu claques comme le déclic de l’acoustique !

 

Et vous à tous, les cracks de la résolution algorithmique,

Je vous pose la question, meurt-on pour établir une relation ?

Allez-vous continuer à vivre ? Pour résoudre cette dernière question,

 

O bel amour quand tu nous souris… tout devient si facile !

 

Bruno Quinchez Paris 1988 Morsang sur/orge juin 1995



#2 M.KISSINE

M.KISSINE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 299 messages
  • Une phrase ::De chaque chose il faut tirer le maximum de bonté. Proverbe gascon.

    http://www.lulu.com/spotlight/MKISSINE

Posté 06 août 2019 - 03:16

Ne pleure pas, mon frère, j'ai besoin de ton courage... citation approximative - qui me plaît bien, d'Evariste Galois

Merci pour ce beau rappel



#3 Emrys

Emrys

    Ambrosius

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 450 messages

Posté 09 août 2019 - 06:01

sourire à Evariste cet ami matheux...

 

"Mathématiques sévères" écrivait Isidore Ducasse