Aller au contenu

Photo

Hospital Blues


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 450 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 03 janvier 2020 - 10:42

J'avais perdu les heures et derrière le store mi-clos
les réverbères
traversés de gouttes--
encore le vent--pas de bruit dans la rue.

La guirlande sur la fenêtre fait la gueule
faut dire
qu'elle est pas là pour grand-chose
et quelqu'un dans une autre chambre appelle--drôle
de carillon !
En étoile du berger le curseur
bleu De la pompe à morphine--
il pleut aussi dans mes veines
comme toujours à Brest--
tonnerre, tonnerre !
Soudain la houle et soudain le cri des mouettes
ça bastonne grave sous cet enfoiré de grain !
On pourrait boire l'écume y plonger comme
comme
dans du lait ribot !

Présence à mes côtés--
incertitude des corps--
la vigilance voudrait et quelque chose me dit que...
mais...
Rien en moi ne sébranle
hormis cette voix, cette sensation de...
Je reste blanc et vide
mes yeux se ferment.

L'infirmière a
ouvert la fenêtre et j'aurais voulu
entendre la mer--je sais à peine s'il fait jour--
mais non. Rien d'elle ne se sait
rien d'elle ne se dit
hormis peut-être
l'hygrométrie d'un rêve
dans des sueurs opiacées
et le sel
algique encore. encore. encore. moite.
Quelle déception !

Il y avait du sang sur mes doigts et
je ne savais plus
je me suis dit
toutes ces voix !
ces ombres...
Les murs ruisselant
de leurs larmes silencieuses--
tempétueuses tempêtes et rhapsodie de sable
et l'ankoù dans son char--
sourire de guingois ses yeux des bouches
noires de canons.

Aux faibles lueurs Saint-Elme
d'une aube tardive
brouillée mais brouillée d'eautoujours--
le fantôme de Breughel
verse des vert-de-gris
dans les ruelles sur les murs
il fait sûrement un froid d'ardoise !
Où sont les roses d'Ouessant ?
Les gwerzioù des pluies des grêles ?

Dans le couloir une cabbale
de pas, de chariots--j'essaie
de comprendre--ce n'est pas ma langue je crois.
Je saurais mieux
l'écho spectral des sonnailles
dans les djebels les hiboux de Bréhat les murmures
chuintant crépitant dans un casque--o
déferlantes hivernales arrachant à la grève
ce qui lui reste de coquilles.

Plongeons !

Faisons un jeu, faisons semblant
sous un tchador d'oxygène
de faire un grand voyage
par air par mer et tu t'inquièteras
des altimètres mais à la fin
à perte de souffle
nous repasserons le même seuil--
visages tendus--
et le ronron des surpresseurs viendra jaser la nuit
m'éveillera encore
comme ces autres fredons
que j'essaie d'oublier.

#2 Cyraknow

Cyraknow

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 5 038 messages
  • Une phrase ::Thé, livres, poésie... un bonheur simple.

Posté 03 janvier 2020 - 11:42

"Un froid d'ardoise",

"l'hygrométrie d'un rêve

dans des sueurs opiacées",

les yeux noirs de l'Ankoù tels "des bouches de canon"...

 

Que d'images, Anwen, que d'images fortes, frappantes, parmi ces draps d'hôpital brodés de symbolisme breton!!

C'est toujours un régal et une découverte que de te lire.

 

Ce poème a un arrière-goût de vécu. J'espère pour toi qu'il s'agit simplement de géniale inspiration mais, si tu es réellement dans cette chambre d'hôpital, je te souhaite que ce soit sans gravité.



#3 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 450 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 05 janvier 2020 - 11:11

Merci à tous pour vos lectures et vos "j'aime".

 

Merci, Cyraknow pour tes compliments et ta gentille sollicitude.

Tout va bien, Miss-Madame ! Pas d'inquiétude. :)