Aller au contenu

Photo

Passage 3/3


  • Veuillez vous connecter pour répondre
10 réponses à ce sujet

#1 DimDez

DimDez

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 249 messages
  • Une phrase ::Visiteur curieux

Posté 09 février 2020 - 03:50

pas.sages

       un show-don’t-tell

               en développement

 

 

 

Étape 3 : fixation

 

 

 

Comme j’ai chéri nos longs duos quand nous traversions les parenthèses des chemins du parc Quand nos egos sans rien en eux qui pose ou qui pèse voletaient dans les champs d’artifice du jardin alpin Quand les rosiers se riaient des sentiments factices qui pullulaient hors des haies d’acier Quand tu te chapeautais parfois d’une courbe au loin Quand je fus assoiffé du chat qui souriait au clair de lune Quand nous nous disputions attablés sous les murs du musée murmurant notre extinction inévitable et le cri de nos corps se séparant Quand je me repasse encore un coup le défilé des mots un peu bêtes offerts à ceux que j’aimai beaucoup dont les noms se perdent dans les fêtes Je voudrais rattraper l’euphorie des rendez-vous toujours en retard Retrouver la gaîté qui fleurit et déboule au bout du boulevard Je voudrais ressentir à nouveau le goût capiteux de dermophile que laissaient tes baisers sur ma peau Respirer les nuances subtiles de ton parfum qui m’étourdissait Revoir l’intensité de tes yeux et leur chaleur qui me traversait Percevoir ce désir audacieux qui nous pénétrait Je voudrais tant que nos corps reviennent habiter les photographies de nos vingt ans Souvenirs de jeunesse entêtés qui laissent comme une persistance rétinienne une plaie narcissique déchirure autour de ton absence qui saigne toujours sur l’argentique  

 

 

 

 

Extrait de :

DU FEU QUE NOUS SOMMES

Anthologie – Collectif de 65 auteurs

http://www.abordo.fr...anthologie.html



#2 hasia

hasia

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 772 messages

Posté 09 février 2020 - 08:29

Tel un chant de poésie pure qui nous laisse - une autre fois -,  dans l'éclat et le déploiement

 des inflexions insaisissables et modulations de l'Être

 

dont la noblesse transporte...

 

hasia



#3 M. de Saint-Michel

M. de Saint-Michel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 11 382 messages
  • Une phrase ::Je suis quelqu'un pour qui poésie et respiration ne font qu'un.

Posté 09 février 2020 - 02:04

"Je voudrais tant que nos corps reviennent habiter les photographies de nos vingt ans": un vœu que chacun de nous peut faire sien...

#4 Emrys

Emrys

    Ambrosius

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 658 messages

Posté 09 février 2020 - 05:43

Ce pas.sages est-il de vous ?



#5 DimDez

DimDez

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 249 messages
  • Une phrase ::Visiteur curieux

Posté 10 février 2020 - 01:16

Merci Hasia, pour votre belle lecture.

 

Emrys : oui, comme les deux autres. Avec les mêmes contraintes plus ou moins évidentes.
Pourquoi cette question, vous en doutiez ? ;)



#6 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 634 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 22 avril 2020 - 10:00

Un trou de verre ___ sans trou de vers...

Passage du temps au ton...

Pourtant le nitrate d'argent cicatrise, sais-tu ?

Et je ne fais que passer.

Car l'espace est a toi !

:)



#7 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 634 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 19 juillet 2020 - 09:18

Je repasse...

Corriger mes typos.

Et butte ... sur "hors des haies" ... ordre et désordre... hors b(l)ocage... beau - cage... hors champ... hors chant. Derrière des haies d'acier, assez ! Nowhereland, nowhereman...

Et ce passé simple "les gens que j'aimai"... qui m'interpelle.

Voilà... :)



#8 DimDez

DimDez

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 249 messages
  • Une phrase ::Visiteur curieux

Posté 19 juillet 2020 - 09:28

Oui, il a interpelé mon éditeur qui l'a d'ailleurs transformé en imparfait, alors que, si, c'est bien un passé simple, un parfait, révolu et ponctuel.

 

Il y a un souci avec "hors des haies d'acier" ? Désolé, je suis un peu fatigué ce soir.



#9 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 634 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 20 juillet 2020 - 08:31

Quel nul, ton éditeur !

Ben oui, ça attire l'oeil, ce passé simple... mais justement ! C'est ça qui est intéressant... imperfectif et discontinu : j'aimai une fois, une seule, foudroyante... consumée... consommée !

Pour "hors des haies d'acier"... pas de pb en soi ! Symétrie hd-hd : Dez en Haute Définition ! ;)

Même si j'ai eu du mal à mettre en voix le "des haies"... où mon h s'anglicise, j'ignore pourquoi ! Et ça sonne comme un rire un peu faux (dé-hé-hé)... ^^

Lequel de nous deux est fatigué ?! :)  



#10 DimDez

DimDez

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 249 messages
  • Une phrase ::Visiteur curieux

Posté 22 juillet 2020 - 03:31

Nan, je ne peux pas te laisser dire que mon éditeur est nul. D'abord c'est faux, sincèrement, et les erreurs arrivent à tout le monde. D'ailleurs, j'ai donné mon accord au BAT sans corriger la correction, donc c'est moi le nul. Ensuite, j'aimerais bien, peut-être, qu'il m'accorde de sa haute bienveillance un nouvel essai pour faire un nouveau livre qui finira sur une étagère chez quelques visiteurs d'un marché de poésie. J'ai moi-même chez moi un ou deux livres, j'avoue, que j'ai achetés dans ce cadre et que je n'ai jamais lu. J'ai honte...



#11 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 634 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 22 juillet 2020 - 08:08

Pardon à lui...

Je n'entendais pas nul au sens de mauvais mais de dommage ou triste... A l'instare de ma propre réaction : où l'ombre fine de la question "est-ce une typo?" signale comment le pragmatisme nous rattrape à l'orée du rêve... ... ^^