Aller au contenu

Photo

Sagan 1551 (2/7)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 DimDez

DimDez

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 187 messages
  • Une phrase ::Visiteur curieux

Posté 16 mai 2020 - 11:52

Sagan 1551

 

espaces incompris

 

 

 

 

Chant deuxième

 

 

L’ombre est dans l’espace un concept relatif C’est quand

elle éteint les étoiles en leur passant devant que je déduis

la forme mate Enfin sauvé Ses formes sont courbes

Elle se renverse lentement dans l’axe du soleil Une arche

de lumière qui moire au milieu des ténèbres Je la regarde

s’approcher dans le prisme de mes larmes Je crie de joie

et le rare oxygène de ma combinaison me brûle les poumons

Je suis tracté par une force imperceptible vers une ouverture

qui ressemble à un sphincter Je ne ressens pourtant aucune

anxiété d’être ainsi avalé Je baise les premiers solides

que mon casque rencontre Ce sont les parois molles d’une pièce

ovoïde à peine plus longue et plus haute que moi

La sécurité d’un œuf ajusté à ma taille La gravité est le second

miracle Je retire mon casque et je respire J’enlève mes gants

et je touche Ça n’est pas du métal Du cuir Et je tombe

Je dors trois heures décimales Puis j’attends deux heures

sans percevoir ni bruit ni mouvement Jusqu’à cet instant 

où la paroi s’écarte Une coursive serpentine Une autre

Une sorte d’escalier Un autre Rien de taillé ni d’assemblé

Organique Le sol est recouvert d’une matière épaisse et souple

De la peau Je débouche sur un pont et reste sidéré

Un dôme immense et cristallin s’oppose à l’infini spatial

Vertige et fascination du vide et des constellations

En dessous s’étalent d’innombrables terrasses qui ouvrent

au centre un gouffre aussi profond que ma stupeur

En fermant la bouche j’ordonne à mes jambes de me tenir

debout Je longe des forêts hydroponiques de végétaux

inconnus Des couleurs en myriades dansent dans un liquide

translucide contenu dans une cuve aux parois magnétiques

Ni verre ni métal Sa surface ondulante est verticale

J’y plonge la main et goûte ce qui rappelle de l’eau sucrée

De là elle circonvolue dans des tubes invisibles

sinuant en convulsant en cadence entre les passerelles

 

 

 

Annexe :

 

Apogée, l'agence des Croisières Sidérales : depuis bientôt 10kJU, nous sommes honorés

de proposer à la clientèle terrienne des circuits touristiques autour des corps célestes

du Système Solaire. Les paquebots sidéraux de classe Copernic sont les plus récents et

les plus fiables, et notre flotte comprend en plus du Sagan 1551, ses trois homologues,

le Dunyach 1543, l’Ayerdhal 1572 et le Hamilton 1600.

 

 

 

(précédemment) (à suivre)



#2 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 178 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 17 mai 2020 - 06:57

l'eau sucrée de 2020 ton odyssée m'intrigue _je voudrais goûter

 

          sinon, l'approche à l'horizon des événements ne s'est pas trop mal passée, je trouve^^

 

donc là, j'ai pris un billet pour le prochain wormhole

                   suis sur le quai

                         en combi à nageoires

                      et j'attends  : )



#3 DimDez

DimDez

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 187 messages
  • Une phrase ::Visiteur curieux

Posté 19 mai 2020 - 02:21

"Je est un autre" surtout en fiction alors en science-fiction !

 

;)