Aller au contenu

Photo

Orographie mnésique


  • Veuillez vous connecter pour répondre
8 réponses à ce sujet

#1 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 519 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 22 juin 2020 - 09:54

*
MESSAGE POPULAIRE !

La terre frémit. Se Recroqueville sous l'orage. Eructe et crache
des glaires de boue...
Les hommes aussi.
Des gouttes énormes et brûlantes
rebondissent
sur le bitume crevassé, fendu--
vapeur hurlante.
Je cherche un rythme à mes pas, à mes pensées.
(Ca fait sept ans, tu vois. L'âge de raison, je crois. Et je n'ai pas...
Ca fait à peine une heure. Ce n'est pas encore là.)
Des enfants courent pieds nus, quelques voitures me frôlent, m'éclaboussent.
Ocre-grise, la ville. Tout est repeint de fiel. (Et quelque part
je pourrais apprécier cette trêve
à l'arrogante brûlure, bleue métallique,
l'arrachement maculaire des zéniths.)
Quand les égouts refoulent
les immondices--éclats de vie et memento
mori--on dirait...
nos souvenirs.
De l'eau jusqu'aux chevilles,
les pieds malaxant la terre :
l'hétéroclite a
d'étranges flottaisons
(c'est drôle comme la saison
des pluies a de l'avance, cette année.)
et rien ne va plus : cette eau qui tombe, tombe, tombe
et puis qui goutte, goutte, goutte,
sans fin, sans fin...
Sans fin.
Torture du son sur zinc et incessant chuintement.
La peau devient
boîte de Petri
sous manche humide. Et tout s'alourdit.
même le temps qui, tâche d'huile,
m'éloigne, me rapproche, me rapproche et m'éloigne.
(Et reposes-tu à N'Djaména ?)
Tout suinte et tourne. L'humidité ne laisse pas
pour vivre, assez d'espace, assez pour respirer.
Toux rauques et crachats. Encore.
il y a des jours, il y a des mois
il y a des heures, il y a des jours
qui coulent, coulent, coulent (et je voudrais
rentrer chez moi ;
refermer sur sa peau mes lèvres mais...)
Un bal de kalaches
accompagne hoquetant la fanfare
d'un lointain tonnerre à l'assaut des villages.
Rideau de pluie déchiré de sirènes.
Mais personne n'a
ralenti le pas (tu sais je
voudrais te dire que ça
ne me fait plus rien mais la nuit et dans
les turbulences.)
lodeur dessence...
Sur le marché, ce matin, les poissons alcalique « Frits capitaines ! »
Les épices étouffées sous de l'eau, de l'eau, de leau.
La pourriture. Où même les mouches
ne s'aventure plus guère.
Et le bruit des voix, des rires.
Quelques regards inquiets sur les cours
Bric-à-brac de réservoirs,
un incendie quelque part. On se demande pourquoi.
comment. Avec cette pluie qui tombe, tombe, tombe--
Lacrima.
Encore des tirs. Klaxonnes des motos fonçant sur les cahots
vers le sombre (et si j'entends encore
les retors. Je ne jure plus de rien. Reposes,
Mais reposes-tu ?)
métaphysique d'ornières et brume
d'un onirisme cru. Je ne sais pas
la couleur de l'autre côté
du diorama.
Bientôt le couvre-feu fera semblant
d'endormir la ville : passants au gite ;
fermés compounds. Mais à l'intérieur,
grésillement, stridulation, sifflant, sifflant
grouillement et je ne dormirai pas.
Harcelé, harassé. Pénétré par l'insatiable, par l'inaudible
de ta voix. (Réponds,
mais réponds-moi !)



#2 Cyraknow

Cyraknow

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 5 212 messages
  • Une phrase ::La liberté est le tout dernier, le meilleur, espoir pour la Terre.

Posté 22 juin 2020 - 10:38

:blink: Wow! Puissant, prenant; un texte qui happe du début à la fin, ciselé, avec partout le mot juste à la bonne place. Du grand art. Merci.



#3 DimDez

DimDez

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 189 messages
  • Une phrase ::Visiteur curieux

Posté 23 juin 2020 - 01:05

On aurait voulu ça vraiment sans fin, sans fin...



#4 patricia moles

patricia moles

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 529 messages
  • Une phrase ::Rien du tout !

Posté 23 juin 2020 - 07:24

Salut Anwen !

Alors, de retour parmi nous ?
Encore que , sacré retour, dans l'eau et la boue...
Ton séjour a été déprimant ?
Ton poème est beau à craqueler les parterres fleuris...
L'eau suinte de partout, c'est une vraie chianlie....
Malgré tout sur ta peau humide un baiser se pose ,
Celui de TLP qui adore ta prose....
Amicalement,
Patricia.

#5 Diego1111

Diego1111

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 34 messages

Posté 23 juin 2020 - 08:38

« La poésie, comme le soleil, met de l’or sur le fumier. Tant pis pour ceux qui ne le voient pas. »

Gustave Flaubert



#6 Sinziana

Sinziana

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 200 messages
  • Une phrase ::La vie en poésie, vivre en profondeur la légèreté, vivre avec légèreté la profondeur.

Posté 23 juin 2020 - 07:54

Je suis rentrée dans ton récit comme dans le grand bain... ressortie souillée, poisseuse, tremblante, dégoulinante....mais ça fait un bien fou 😊

#7 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 519 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 23 juin 2020 - 09:13

Merci à tous pour les "j'aime" et les comms.

Cyraknow, très touché... encore plus parce que je suis retourné au vers libres... après quelques verres cadrés ! Content de t'entrevoir ici, toi si rare !

Dez, ben faut bien que les mauvais rêves finissent, hein, quand même... j'avais faim, après. Rire.

Pat, tu sais, je viens, je vais... je repars... faut pas faire attention ! :) Est-ce que je peux choisir les autrice (c'est comme ça qu'on dit maintenant ?) des bisous ? Parce que, quand même, j'suis pudique, mouah ! :P

Diago, on m'aurait demandé, j'aurais dit que la phrase venait de Baudelaire... je me coucherai moins bête ! Merci.

Syn, t'as de drôle de notion du "faire un bien fou" ! Doh... Mais, euh, bon, merci d'avoir autant apprécié. :)

Belle soirée à tous.



#8 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 185 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 24 juin 2020 - 11:48

le soleil n'essuie rien

         les plaies fricassent dans les cris

                      après ça gerce_

                            après il pleut_

   on écoute la pluie

          la pluie définit le lieu

     la boue devient bleue

>>> torture du son

qui répond

 _aigu

                                              arrachement maculaire

 

              mais on a tout stocké dans l'amphore

quand bien même l'humeur poisseuse

    se remettrait à suinter

              encore et

         encore

 

            poignant paysage, Anwen

                  < 3



#9 Vaiana Vitry

Vaiana Vitry

    Tlpsien +

  • Membre sympathisant
  • PipPip
  • 20 messages
  • Une phrase ::: hier,
    on a cru
    regarder demain
    sans même croire
    à aujourd'hui

Posté 24 juin 2020 - 02:23

d'une portée saisissante