Aller au contenu

Photo

Trois contes


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 607 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 30 juillet 2020 - 05:45

…déhiscence d’un soir

flots de nuit jaillissant

des mille et une artères célestes . flutter .

Il était une fois, un rêve, où les heures et les hommes se confondent,            /je revenais je revenais…

je revenais de Grande Terre/

_

quelques lueurs houleuses

se courbent encore à l’horizon

dans une pure invention de mauve . further .

où des vies en lambeaux fuyaient et d’autres battaient aux tempes…          /et le vent et le vent

le vent nous faisait la guerre/

_

la terre fume ses heures de soleil

vibrant de l’intérieur

quelque part le sable s’effondre . falter .

(…) Mais les histoires n’ont pas de fin et les fins, même, s’arrachent aux pages.            /je passe et repasse les nuits

debout au gaillard d'avant/

_

échancrures de roc sueur de sel et de

chlorophylle arbres et goémons entonnent

un vieux chant d’errance . fetter .

Alors ils se lèvent et marchent calmes et ... droit sous la grêle.            /je reviens. Je reviens…

je reviens à Lorient/

_

étoile éphémère et rubans

dans un été qui s’attarde et abreuve

des fleurs d’hiver

Fuite du bleu entre mes doigts. Epave. Ce qu’on retient hormis la brûlure

à l’hydroxyde de sodium et l’odeur

du soufre. Ce que je voudrais que tu oublies

écartant le fantôme d’une mèche sur ce front qui luit

d’une lune voilée, semi-absente.

J’ai perdu le fil, n’est-ce pas ?

/Après sept années de guerre… après tant et tant de temps…/

_

Bruit de moteur enclavé aux vagues

Ce pourrait être …

un drone

un hélico . rumeur .

C’est un marin pêcheur qui part

à la marée d’une heure 30…

/Avec son sac de misère lourd de coups vide d’argent./

C’est sûrement juste un mirage …

rafale frisant l’onde. Et derrière le chalutier gouttent

des festons de mazout. Dis, si j’avais un briquet !

si je fumais encore, dis, si j’allumais la mer ? Le matin ramènerait

avec les plis de marée basse

des plumes noircies d’oiseau moqueur. Est-ce que le feu

d’artifice aurait

valu le coup ?

_

Après quelques shoots

de ritaline ou d’autre chose. (lentement vaporeux)

Des lèvres sur ma nuque… peut-être… (songeur)

son dernier souffle dans ma bouche

ou ce que j’en croyais… (j’espérais)

/Ma mie qui m’est chère, que dire de ton cher aimant ?/

Et mes doigts doucement se perdent

dans la soie de pétales humides. Acidulés sur la langue.

Mais le sang sur ta joue.

_

Déliquescence d’un soir

où l’aquarelle se brouille d’écume

où flottent d’infames et d’illustres ombres

sous des arcades imaginaires de fleurs d’oranger

le rossignol chantant d’il y avait une

fois est tombé sous les balles et je

divague

/sous bon vent souvent contraire.

vent arrière, vent avant./

_

(https://www.youtube....h?v=7Sphi0t4i7w)



#2 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 217 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 31 juillet 2020 - 01:34

   avarie des rêves

       avec la note humide, incendiaire dont tu as le secret

            tu secoues les chronologies

fiction (?) friction _fricatives

    et jette à la mer _le regret

  bottled up

          bottoms up : )

 



#3 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 393 messages

Posté 01 août 2020 - 04:13

... quel caillou !

... quelle pierre !

... quelle aridté

   _ sous la langue, le sable et le sel

J'aime à panser que les rêves



#4 Jped

Jped

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 280 messages
  • Une phrase ::Le voyage immobile après une vie de voyage

Posté 01 août 2020 - 04:50



Des réalités, des temporalités, des situations, des vies qui s'emmêlent, s'opposent, se confondent, hésitent, ..., avec toujours comme matrice, la mer, essentielle force vitale, Des " histoires qui n'ont pas de fin, et les fins, même, s'arrachant aux pages " ( magnifique ).

Cette imagination enflammée s'inspire-t'elle de la simplicité, de la violence et de la fureur héroïco-tragiques du Flaubert des Trois contes?
Ou n'est-ce qu'une coïncidence.

#5 patricia moles

patricia moles

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 672 messages
  • Une phrase ::Rien du tout !

Posté 01 août 2020 - 07:51

Un "rêve-poeme" au vocabulaire riche et à propos...
Amitié,
Patricia.

#6 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 217 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 01 août 2020 - 08:20

sachant que l'ensemble est ficelé au plus près

      _ assorti de passerelles plurielles : )



#7 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 607 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 01 août 2020 - 09:05

Merci à tous pour vos ressentis, parfois lyriques.

Boé, pour ta finesse et ton humour.

Hattie, pour croire que des galets jetés mènent à un rêve.

JPed, "trois contes" était mon titre de travail parce qu'il y avait... trois contes! Je n'ai pas su le changer. Mais j'aimerais bien effectivement le faire, ne serait-ce que pour ne pas plagier ce bon vieux Gustave.

Patricia,  j'ai trouvé le mot déhiscence il y a peu... fallait que j'en fasse quelque chose... beaucoup s'en est écoulé... :)