Aller au contenu

Photo

Le pas de l'ébruiteur


  • Veuillez vous connecter pour répondre
3 réponses à ce sujet

#1 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 670 messages

Posté 18 septembre 2020 - 02:28

.

 

 

Comme tout   __ tout recommence

 

Quelque chose d’insoupçonnable

Quelque planète voulant s’ouvrir

Ou dans le noir quelques secrets

A-tenir. Lézardes cils très ras

Infarctus inconnu de l’enfance

Cueilli au corps d’une constellation

__  défloration du coquelicot

 

Il ne fallait plus que ce soit grave

Et sous la peau encore ténue de la paume

Les torsions unicolores de la fleur

Rouges. Jubilation de l’embolie

 

                         __ Chères vitalités,

 

Choses ouvertes sidérantes, choses-tumultes

Choses autour du cœur hâtes béantes

Rêver rêver encore autour de la poitrine

Le pas de l’ébruiteur..

 

 

 


 



#2 le hamster

le hamster

    A poil laineux

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 178 messages

Posté 19 septembre 2020 - 11:45

Très beau poème, très pudique, sur un sujet tellement actuel - de l'actualité - à la fois passé de l'être et persistant dans sa chair

#3 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 670 messages

Posté 27 septembre 2020 - 07:32

Je ne sais pas vraiment __

 

Je regardais un tableau abstrait  ___ taches rouges sur fond entièrement noir, dans mon bureau.

 

Merci le hamster pour ton interprétation. Car oui, c'est une forme de pudeur _



#4 le hamster

le hamster

    A poil laineux

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 178 messages

Posté 30 septembre 2020 - 06:12

L'abstraction peut faire remonter beaucoup de choses de l'inconscient