Aller au contenu

Victorugueux

Inscrit(e) : 15 sept. 2003
Online Dernière activité : aujourd'hui, 11:40

Publications sur Toute La Poésie

Savoir se taire...

aujourd'hui, 11:02

Savoir se taire...

 

Oui Là ! Je préfère me taire

Je suis capable sans doute

De dire des n'importe quoi

Sans me dire vraiment sérieux

 

Bruno Quinchez Paris le 14 mai 2021

Verlaine plusieurs ariettes oubliées

aujourd'hui, 10:26

Ariettes oubliées III

 

Il pleure dans mon cœur
Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon cœur ?

Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un cœur qui s’ennuie
Ô le chant de la pluie !

Il pleure sans raison
Dans ce cœur qui s’écœure.
Quoi ! nulle trahison ? ...
Ce deuil est sans raison.

C’est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon cœur a tant de peine !

 

       Ariettes oubliées VII

 

Ô triste, triste était mon âme
À cause, à cause d’une femme.

Je ne me suis pas consolé
Bien que mon cœur s’en soit allé,

Bien que mon cœur, bien que mon âme
Eussent fui loin de cette femme.

Je ne me suis pas consolé,
Bien que mon cœur s’en soit allé.

Et mon cœur, mon cœur trop sensible
Dit à mon âme : Est-il possible,

Est-il possible, - le fût-il, -
Ce fier exil, ce triste exil ?

Mon âme dit à mon cœur : Sais-je
Moi-même que nous veut ce piège

D’être présents bien qu’exilés,
Encore que loin en allés ?

 

Ariettes oubliées VIII
 

Dans l’interminable
Ennui de la plaine
La neige incertaine
Luit comme du sable.

Le ciel est de cuivre
Sans lueur aucune.
On croirait voir vivre
Et mourir la lune.

Comme des nuées
Flottent gris les chênes
Des forêts prochaines
Parmi les buées.

Le ciel est de cuivre
Sans lueur aucune.
On croirait voir vivre
Et mourir la lune.

Corneille poussive
Et vous, les loups maigres,
Par ces bises aigres
Quoi donc vous arrive ?

Dans l’interminable
Ennui de la plaine
La neige incertaine
Luit comme du sable.

 

Poèmes de Paul Verlaine mis sur le site

par Bruno Quinchez Paris le 14 mai 2021

Du pessimisme...

hier, 06:32

Du Pessimisme...

 

Le temps qui passe, il est incroyable

Est-il sévère ? Ou bien est-il un bon moment ?

Je me disais parfois, que la vie, elle est pleine de choix

La lumière qui vient du ciel, elle me fait voir vos vies

 

Entre un temps frais, de ce moment et des prévisions

Je ne sais pas demain ! Mais Je sais des petites choses promises

Les années qui passent et qui sont toutes très différentes

Je ne sais pas que dire sur ce Covid qui nous turlupine tous:

 

Mes parents qui ne sont plus là et ils sont maintenant trop absents

J'entends parler d'angoisses chez les vieux qui sont très âgés

Personnellement, J'ai 69 ans et je ne pense pas me vacciner

Je me moque de crever par cette maladie dont on parle beaucoup

 

Quelques fois je trouve ma vie comme un vécu qui est assez idiot

Je ne sais plus des grandes pensées pour pouvoir sauver ce monde

Notre nombril qui se consomme et il n'y a aucun rêveur qui nous sauve

Le ciel nous échappe, nous sommes des gens d'un triste ordinaire

 

Bruno Quinchez Paris le 13 mai 2021

Le jour de l’ascension quarante jours après Pâques

Propos sur nos bavardages du Net...

11 mai 2021 - 05:19

Propos sur nos bavardages du Net...

Lentement les mots très bavards qui s'allongeaient
Dans les bavardages nombreux et incessants du net
Quelques petits riens écrits et quelques nuances acceptées
Dans ce monde de l'écrit sur internet où vous êtes

Ce sont, des mots qui sont mis sur les sites d'internet
Savoir choisir ou ne pas savoir que dire, j'ignore la règle !
Bien sûr il y a quelques sites sont plus démarqués comme TLP
Mais je ne sais plus toutes les connexions contemporaines

Oui ! J'ignorais si ce sont des choses qui sont  toutes nouvelles
personnellement j'aimais la vie et je pensais à mes lecteurs
Ces quelques petites choses de la vie qui restaient là
Mes lecteurs ! Non ! Ils n'étaient plus ,ces enfants tranquilles

Je me disais que moi je vais vous ballader sur le site
C'est Internet ! Avec ces multiples histoires très diverses
Voir des femmes nues et jouer à des jeux incroyables
Entre l'adolescence et les adultes plus ou moins pervers

Je ciel parfois, il me dit des choses humaines et divines
Mais dans tous les fous du net, hélas ils parlent aussi de gros sous
Notre faiblesse nous qui lisons, c'est surtout un manque de vrais repères
La foi religieuse, dans son enseignement, elle ne connait pas toute la modernité

Bruno  Quinchez Paris le 11 mai 2021

Éclipse...

11 mai 2021 - 01:44

Éclipse...

Le soleil qui a rendez vous avec la lune
Dans un ciel, où l'on les voit tout les deux
Dans un temps très précis décrit par des astronomes
Le ciel est parfois fait de ces chose de notre ciel

Vivre une nuit en plein jour avec la lune qui est sombre
Je vivais ainsi des temps qui sont plutôt ordinaires
J'ignore le bizarre qui reste sans explications données
personnellement je ne sais pas vraiment ce que l'on dit vrai

Le soleil qui a rendez vous avec la lune
La lune qui passe lentement devant le soleil
Un soleil qui perds sa lumière et le ciel s'obscurcit
C'est ce que l'on appelle une éclipse commune

Je sais les oiseaux qui se taisent dans la nature
Et des savants qui regardent de près la lune éteinte
Quelques riens de ce temps qui passe lentement
Le soleil revient plus tard dans cette campagne

Un ciel sombre mais pas vraiment la nuit tombée
Quelques animaux  qui se taisent dans cette éclipse
Le ciel est sombre mais on voit toute notre campagne
On dit aux enfant qui regardent que les éclipses sont plutôt rares

Je ne sais pas vraiment quand sera la prochaine éclipse
Tandis que je vous dit cela ! Et voilà le soleil qui nous revient
Quelques astronome aiment bien cette période plutôt obscure
Je ne sais que dire sur les sauvages qui ne savent pas vraiment

Le ciel est à nouveau très lumineux le soleil qui nous irradie
Quelque riens me disent que c'était une éclipse intéressante
Les temps qui passent et pour le futur je ne saurais que dire
L'actuel  présent ne me dit rien sur nos  choses du futur

Quand j'étais enfant  je me moquais un peu de ce temps
Quelques obscurités incomprise qui sont des histoires personnelles
Croyez vous ce que vous voyez? Ou acceptez vous des explications
Je songe au grand noir dans une vie, de dingues plutôt incrédules

 
Bruno Quinchez Paris le 11 mai 2021