Aller au contenu





Depuis : Errance

Posté par patricia moles, 20 juin 2020 · 69 visite(s)

Errance

 

 

Je regarde en mon âme

Et ny vois que du vide,

Empli dun épais brouillard

Comme un « fog » Londonien.

 

Je ny vois que du vide

Où de vagues silhouettes

Défilent lentement.

 

Qui sont-elles ? Que veulent-elles ?

Surgies du passé ; sans doute,

Elles ne disent pas leurs noms.

 

Mystérieuses créatures

Aux contours flous,

Toutes habillées de noir,

Et de longs manteaux ;

Et volent dans la bise

Dune nuit sans fin.

 

Elles traversent le décor,

Psalmodiant une mélopée inaudible,

Se renouvellent sans cesse

Tout en restant les mêmes.

 

Je plonge dans mon cur,

Et ny vois que blancheur

Opaque,

Tout y est cotonneux,

Des nuées le traversent,

Et seffilochent au loin,

Je plonge dans mon cur

Et je ny vois plus rien.  

 

 

 

 


 

Source : Errance



Ma photo

Catégories