Aller au contenu





Depuis : L'orage

Posté par patricia moles, 06 août 2021 · 105 visite(s)

L'orage


 


 


Il y a l'orage

 


Avec ses grands tremblements


Faisant écho à ma nature sauvage,


Il devient catharsis de mes tourments.


 


Ses pluies violentes  rincent la terre,


La tête courbée on cherche un abri,


 


Avec l'humidité les odeurs se raniment,

Ça sent bon la terre,


Le parfum de l'herbe,

Du goudron sur la route.


 


 


J'aime l'orage.


Avec ses cris stridents quand il approche,


Ses éclairs éblouissants qui raniment le village alentour,


Où la foudre le déchire parfois cruellement,


Ses craquements furieux,


Ses zébrures dans le ciel aux formes improbables,


Et les roulements sourds quand il s'éloigne.


 


 


Alors  je reste sans voix.


Comme une amante après l'acmé _


 


Et je respire à pleins poumons


Les parfums de mon jardin.

Source : L'orage