Aller au contenu

Photo

Mâché


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 zarha

zarha

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 581 messages

Posté 05 octobre 2021 - 11:22

C’est tomber de si haut que de ne jamais toucher le fond

A les en croire comme si c’était là notre faute

Où chacun à son rôle bien que partagé

 

De quoi l’on est capable, se refuse ou confesse

A qui l’on ressemble comme à fleur

Autant de malle et de grincements.

 

Plus conciliant qu’honnête et les mains dans les poches

L’hivers passé derrière une serrure

Avant que cela ne nous fasse plus rire sinon douter

 

C’est dans la contorsion d’un vers l’exil de son propre risque

A défaut d’espoir c’est avoir des projets

Dans la plus parfaite indifférence rester élégant.

 

A moins d’aller chez ta mère ou de trouver un amant

Briller encore, après un coup de serpillère.



#2 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 5 761 messages

Posté 07 octobre 2021 - 07:39

Maintes fois lu __

 

Il y a de la poussière sous le tapis _

 

J'aime tout particulièrement ' L’hivers passé derrière une serrure ', que je lis ' forcément ' comme ' cellule '.