Aller au contenu

michelconrad' Blog



Jouvence

Posté par michelconrad, 11 février 2019 · 170 visite(s)

Source de jouvence,
toujours tu seras,
mon unique chance,
mon seul au-delà,
 
toujours tu seras,
en ce monde triste,
mon seul au-delà,
ce pourquoi j’existe,
 
en ce monde triste,
ma seule alliance,
ce pourquoi j’existe,
source de jouvence.
 
 
11/2/19


Leurs silences

Posté par michelconrad, 11 février 2019 · 161 visite(s)

J'entends un navigateur, Eric Bellion, dire à propos de son bateau : « ce n'est pas moi qui l'ai choisi, c'est lui qui m'a choisi », et d'ajouter « les bateaux ont une âme, comme les maisons ont une âme ». Plusieurs personnes sont autour de lui, sur le plateau de télévision où il s'exprime, et personne n'...


Dans le grand vent

Posté par michelconrad, 10 février 2019 · 125 visite(s)

Dans le grand vent
se balancent les arbres,
la vie, souvent,
s’emballe et me désarme,
 
se balancent les arbres,
l’amour lui-même
s’emballe et me désarme,
pourtant, je t’aime,
 
l’amour lui-même
est un supplice ardent,
pourtant, je t’aime,
dans le...


Là où nous nous en irons

Posté par michelconrad, 10 février 2019 · 102 visite(s)

Là où nous nous en irons,
l’amour n’aura plus cours,
les mots s’effaceront,
il fera froid, toujours,
 
l’amour n’aura plus cours,
et s’éteindra la flamme,
il fera froid toujours,
que deviendront nos âmes ?
 
e t s’éteindra la flamme,
ma b...


Toutes les frontières

Posté par michelconrad, 08 février 2019 · 132 visite(s)

Dans ma rue, que longe une rivière, deux jeunes mariés posent, debout près d'un arbre, pour un photographe, qui leur suggère des poses, des attitu des, au soleil de février. La mariée, japonaise, est en costume traditionnel japonais, de couleur rose. Elle tient un bouquet devant elle, – comme toutes les mariées du...


Au plus clair

Posté par michelconrad, 08 février 2019 · 130 visite(s)

L'alouette est invisible,
qui chante, haut dans le ciel,
 
tout comme l'amour de toi,
qui chante, au plus clair de moi.
 
 
5/2/19


La plus secrète

Posté par michelconrad, 06 février 2019 · 151 visite(s)

C’est la désespérance la plus secrète, la plus cachée, qui traverse un être, qui fait ce que cet être a d’unique, d’irremplaçable : le filigrane de sa vie.
 
5/2/19


Transi

Posté par michelconrad, 06 février 2019 · 150 visite(s)

L’herbe est blanchie
de givre,
 
mon cœur transi
d’absence.
 
 
4/2/19
 


La rivière

Posté par michelconrad, 06 février 2019 · 130 visite(s)

C’est au ciel que la rivière
puise sa lumière,
 
– et c’est dans tes yeux
que j’ai pris goût
 
à la vie.
 
 
4/2/19
 


Comme autant de navires

Posté par michelconrad, 06 février 2019 · 128 visite(s)

Écrire, ouvrir son âme aux mots qui passent, – comme autant de navires, sur l’océan des nuits.
 
5/2/19






Février 2019

D L M M J V S
     12
3456789
10111213141516
1718192021 22 23
2425262728  

Derniers billets

Derniers commentaires