Aller au contenu





Une saison en poème afin que soit rejointe Mademoiselle Lin : 54/66 La fille Siegfried

Posté par Loup-de-lune, 11 septembre 2019 · 346 visite(s)

La fille Siegfried


recouvrés les fragments de lexies
elle recompose sa flamberge

l'alumelle élit
parmi vaillances et ardeurs

tranchés
les angles du tableau
à même l'équarisseur saoul
excroissent

comme s'épanchent
les couleurs
un prince d'air
se décèle

gibecière des mirances
la lame coule en platine

le mur acquis
à tel bénéfice de transparence
et décavitre
et bâillante récidive
annule



Ma photo