Aller au contenu

Laurence HERAULT Blog



Les Souris

Posté par Laurence HERAULT, dans Poèmes 14 août 2019 · 136 visite(s)
Minuit, quai, métro, Paris et 6 de plus...
Les Souris
 
 
 
Dès que la nuit se profile
Dans le métro de Paris,
Les Souris sortent sans bruit ;
Trotte-menu, vite vite,
Prestement elles se faufilent
Semblant effleurer le lisse
Revêtement anthracite.
 
Dès que la foule s'éclipse,
Dans leur jolie robe grise
Elles reprennent leur routine...


L'espace d'un instant

Posté par Laurence HERAULT, dans Poèmes 13 août 2019 · 90 visite(s)
Cesser de croire, désespérance et 8 de plus...
L'espace d'un instant
 
 
 
L'espace d'un instant j'ai dû cesser de croire,
J'ai pensé : À quoi bon user tant de mouchoirs ?
A quoi sert la patience quand s'achève l'espoir ?
 
L'espace d'un instant, j'ai dû perdre de vue
La petite lueur qui brille dans le noir
Et qui guide nos vies lorsque rien ne...


Elles dorment

Posté par Laurence HERAULT, dans Poèmes 11 août 2019 · 87 visite(s)
Sommeil, abandon, sœurs, été et 6 de plus...
Elles dorment
 
 
 
Elles dorment toutes les deux,
Détendues, tranquillisées,
Couchées l'une contre l'autre
Tout conflit désamorcé.
 
Elles dorment, abandonnées,
Leurs chevelures mêlées,
Et leurs visages si proches
Peuvent presque se toucher.
 
Elles dorment sans se lasser...


Frissons

Posté par Laurence HERAULT, dans Poèmes 10 août 2019 · 82 visite(s)
Peau, désir, abandon, harmonie et 6 de plus...
Frissons
 
 
 
Frissons de chair sous la peau nue
Papillonnement du désir,
Alchimie d'atomes crochus.
Doux abandon des corps vaincus,
Harmonie des pleins et des vides...
L'amour est une poésie
Quand deux âmes sont réunies.
 
Tension intense et contenue
Libération des forces crues
Abandon des...


Sécheresse

Posté par Laurence HERAULT, dans Poèmes 02 août 2019 · 103 visite(s)
Désert, four, souffle brûlant et 7 de plus...
Sécheresse
 
 
 
Sens-tu l'air du désert
Te dessécher la peau
Comme si l'on avait
Laissé le four ouvert
 
Et ce souffle brûlant
Nous ôter le repos
Pour venir nous donner
Un avant-goût d'enfer ?
 
As-tu pensé aux plantes
Ainsi qu'aux animaux ?
Ils souffrent plus que nous...


Valse des tournesols

Posté par Laurence HERAULT, dans Poèmes 27 juillet 2019 · 97 visite(s)
Fleur, soleil, pétales, Cœur et 6 de plus...
Valse des tournesols
 
 
Valse des tournesols
Au soleil de juillet,
Pétales d'or froissés
Cœur tendre à butiner.
 
Robe en coton léger
Vite déboutonnée
Par tes doigts empressés ;
 
Sous la large corolle
Dissimulant l'entrée
D'un paradis rêvé,
La fleur s'est ef...


Sais-tu pourquoi

Posté par Laurence HERAULT, dans Poèmes 13 juillet 2019 · 124 visite(s)
Bonheur, voie, lumière, tunnel et 6 de plus...
Sais-tu pourquoi
 
 
 
Sais-tu pourquoi je suis heureuse comme ça ?
C'est parce que je pense avoir trouvé ma voie.
 
Après tant de tracas, de découragements,
Tant de renoncements, de fuites en avant,
Tant de tâtonnements, d'erreurs et de faux-pas
En suivant les méandres d'une vie sans écl...


Je t'aimme

Posté par Laurence HERAULT, dans Poèmes 23 juin 2019 · 108 visite(s)
SMS, message, déclaration, amour et 6 de plus...
Je t'aimme
 
 
 
J'ai reçu par SMS
Ton doux message :"Je t'aimme".
Est-ce qu'on aime deux fois plus
Lorsque l'on double les m ?
Et pour plus de résultats,
Peut-on en écrire trois ?
 
Alors puisque c'est le thème,
Et pour mieux te le prouver,
Car je t'aime et tu le sais ;
Je t'ai écrit ce poème
Rien que...


Les Pies

Posté par Laurence HERAULT, dans Poèmes 16 juin 2019 · 173 visite(s)
Oiseaux, plumes, queue-de-pie et 7 de plus...
  
Les Pies
 
 
 
Dans son habit du dimanche
Plumes noires, plumes blanches,
Élégante en queue-de-pie,
La coquette s'enhardit
Tout en gardant ses distances,
Attirée par ce qui brille.
 
La jacasse va et vient
Dans les parcs, les jardins
Qui embellissent la ville.
Voletant de toit en toit
D...


Cinq heures et quelques

Posté par Laurence HERAULT, dans Poèmes 15 juin 2019 · 97 visite(s)
Sifflements, orchestre, oiseaux et 7 de plus...
Cinq heures et quelques
 
 
 
Il est cinq heures et quelques
La ville est assoupie.
Dans la lumière grise
Fusent de toute part
Les mille sifflements,
Orchestre spontané
De cette gent ailée
Invisible pourtant,
 
Qui sonnent et se répondent,
Répétés ou épars,
Légers ou i...






Derniers billets

Derniers commentaires