Aller au contenu

Photo

Eclipse


  • Veuillez vous connecter pour répondre
35 réponses à ce sujet

#31 JMAP06

JMAP06

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 329 messages

Posté 20 décembre 2008 - 09:43

Douce nuit Philippe, les femmes seront à tes pieds dès que tu le voudras vraiment...
Je t'espère une amoureuse bientôt....


ça y est, je sais ce que je vais faire!
Demain j'te dédie un poème sur le thème "Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes" (c'est d'un copain à moi, Aragon qu'il s'appelle)
d'ici la je vais me débarasser des trois femmes qui traînent à mes basques (dont mes deux filles), et vais entrer en solitude pour écrire.

Bises ma douce

Philippe

#32 Invité_Oghamm_*

Invité_Oghamm_*
  • Invité

Posté 20 décembre 2008 - 09:49

Aragon, je l'aime,
il ne faut point se débarasser,
mais concilier avec ce que l'on est
et les autres qui ne comprennent pas toujours
Mais bon...dis moi Aragon...ton âme mêlé.
Et ce sera le bonheur...

La solitude à l'écriture est parfois nécessaire.
Aimes-tu cette solitude qui libère ?
Je suis sure que oui, la solitude est nécessaire à la création.

#33 lettre H

lettre H

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 56 messages

Posté 20 décembre 2008 - 10:11

Je ne sais pas pourquoi mais je sens que je m'eclipse.

#34 JMAP06

JMAP06

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 329 messages

Posté 20 décembre 2008 - 10:30

Aragon, je l'aime,
il ne faut point se débarasser,
mais concilier avec ce que l'on est
et les autres qui ne comprennent pas toujours
Mais bon...dis moi Aragon...ton âme mêlé.
Et ce sera le bonheur...

La solitude à l'écriture est parfois nécessaire.
Aimes-tu cette solitude qui libère ?
Je suis sure que oui, la solitude est nécessaire à la création.


La solitude est pour moi le sommet de la communion avec le monde qui m'entoure
Rien ne s'accomplit vraiment, profondément, complètement que dans la solitude.
Et pourtant je vis, n'existe, ne suis totalement que par les autres.
Tu vois la galère ....! et la difficulté de concilier ce que je suis, et ce que je fais, et pire encore
ce que je voudrais être avec ce que je voudrais faire!

"Une corde brisée, au doigt du guitariste..."

Bises philippe


Je ne sais pas pourquoi mais je sens que je m'eclipse.


Alors bonne nuit derrière la lune...

Amicalement Philippe

#35 JMAP06

JMAP06

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 329 messages

Posté 21 décembre 2008 - 03:25

Il semblerait, Monsieur, que votre plume vive
Ne soit point asséchée par la mélancolie
Mais que bien au contraire la douce nostalgie
Donne bien le désir que là-bas l'on vous suive,
Afin que chaque coeur, en cette promenade
Accompagne les mots de votre sérénade.

Semha en mode Marquise amusée ...


Suivez, madame suivez
jusqu'à la dérobade
ces airs des temps passés
qui vous semblent une aubade
De grâce laissez les
grimper jusqu'au balcon
cueillir à la dérobée
le baiser du gascon.
A moins bien sur madame
que cet empressement
ne mouche votre flamme
un peu trop vivement.

Philippe en mode Cyrano des quartiers nord

#36 JMAP06

JMAP06

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 329 messages

Posté 22 décembre 2008 - 08:21

L'audace du gascon est par trop proverbiale
Pour que je vous inflige une mercuriale
Et m'offense à présent d'une ardeur non pareille
Qui a dire le vrai séduit fort mon oreille.
J'avoue donc que l'aubade a bien de quoi me plaire
Et la reçois ainsi qu'une musique claire
Dont les accents vivaces et votre empressement
Me font plaisir, Monsieur, presque trop vivement ...

Semha en mode Roxane point trop précieuse


Ah ! Permettez madame que je grimpe à la corde
de ce verbe parfait, qu''à la fin de l'exorde
Vous tendez à mes mots, chétifs et sans manières.
J'agrippe la syntaxe, d'un lierre imaginaire
et je monte madame, je monte à la lumière.
D'un saut vif et gracieux, tôt le balcon s'efface
et je tombe à vos pieds, plein de rimes salaces,
Sous un voile de lune, s'ébauche votre face....
Mais qu'est-ce madame que ce charivari...
Que dites vous Roxane, Hein? Quoi?.. « Ciel mon mari »?!!

Philippe en mode Cyraveaux de ville