Aller au contenu

Photo

(Anthologie permanente) Philippe Denis, "pierres d'attente"


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 tim

tim

    Administrateur

  • Administrateur principal
  • PipPipPipPip
  • 4 970 messages

Posté 05 décembre 2018 - 10:02

 

6a00d8345238fe69e2022ad3c4e771200b-100wiPhilippe Denis publie
pierres dâattente
aux éditions La Ligne dâombre.







Lorsque du matin jusquâau soir on vit avec des mots, il nâest pas rare quâà la fin quelques-uns se hasardent dans nos rêves et prennent la place que, sous un vague prétexte, nous leur avions refusée. Notre phrase tient là sa substance.

/

Ta vie durant, que nâas-tu imaginé pour contrarier ton ombre, ton ombre qui aspire à filer en douce dans la direction opposée.


Nul besoin de ralentir. Ce qui est devant toi et ce que tu as laissé derrière toi sâignorent et lâair qui se raréfie nâest pas un argument

/

Dans nos sauces mnésiques â
le temps se ravise,
la mort sâacoquine avec le premier venu.

            Beaux et indifférents
            les mots
            se déguisent

Lâimperfection de ce qu'on peut
masque
            la perfection de nos ratées.

/

Dans le registre où on substitue de lâéternité fugitive à de lâéternité tout court, lâépitaphe de Robert Frost

I HAD A LOVE QUARREL WITH THE WORLD*

Je mâefforce â ces jours-ci, dans mon mutisme â dâen envenimer lâécho et, au-dessus de son inanité, dâen faire resplendir la verdeur.

Philippe Denis, Pierres dâattente, La Ligne dâombre, 2018, 58 p., 10â¬, livre soutenu par le CNL, pp. 12, 15, 23 et 40.


6a00d8345238fe69e2022ad3a52fd0200d-100wi*ndlr, en réalité sur la tombe de Robert Frost il est écrit I had a loverâs quarrel with the world.



Philippe Denis dans Poezibao :
ext. 1, ext 2, ext 3, ext.4, "si cela peut sâappeler quelque chose", par François Lallier, (Anthologie permanente) Philippe Denis (dossier "L'Etrangère" n°45)

1QRTKT4-QLg

Voir l'article complet