Aller au contenu

Photo

Des mots


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 381 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 14 février 2019 - 07:18

Des mots

 

Des mots incroyables, tous ceux là incroyables, ceux qui nous dépassent

Vous savez, je me tais,  je sais aussi que parfois que mes mots ils vous agacent

Moi !  Je me regarde parfois face à face et tout seul devant une grande glace

Je vois cet imbécile, celui qui est bien moi, cet incroyable idiot qui agace

 

Il n’est rien ce gars, qui n’est  pas très beau, celui-là que je regarde

Vous savez !  Il y a trop de choses qui sont dites ! Cher camarade !

Entre la nuit  sans lumière et celle-là  que l’on nomme la camarde

Je sais de ces choses incroyables,  dans des lieux où parfois je me hasarde

 

Cet idiot là, un poète qui écrit de ces mots étranges et parfois si bizarres

Ce mec là, il est devant la glace, et là son regard il est bien trop hagard

Il joue avec ses mots et il les écrit, avec le plus grand des hasards

Il sait qu’il ya  des ces choses parfois écrites dans la vie qui sont si rares

 

Miroir ! Gentil miroir dit moi ! Ce que je suis et ce que j’espère !

Quelques regard qui se posent et parfois le temps qui est prospère

Entre des myriades de mots et ceux que l’on choisit  car trop pépère

La lumière! Elle me dit parfois : Dis donc Bruno, Où donc est ta galère ?

 

Je rame entre  deux mondes incroyables qui sont plus ou moins vivants

Le vieux que je suis, il se souvient encore de tous ses mots d’enfants

Tandis que la psyché, elle  est plus cruelle, quand je suis plus regardant

Mille milliards de vies sur notre planète,  et n’y aura-t-il qu’un seul survivant ?

 

La sagesse, c’est de savoir regarder, et d’oublier entre le pire et le mieux

Le futur, il ne sera écrit que dans un temps, qui nous viendra sans vrai adieux

Je sais bien que je ne serais plus là, car hélas, moi je serais bien trop vieux

L’avenir n’est pas écrit dans les rêves de ceux que l’on nomme des dieux

 

Le regard que j’ai sur mon ordinateur, c’est  bien un cafouillis de trucs marrants

Un réseau qui parle et qui oublie  tout, entre ce qu’est une vérité ou ce qui est aussi du néant

Gilet jaune ?  Mon cul !  J’ignore qui est donc cet imbécile aux noms changeants !

La mémoire absente d’un monde où les politiques, ils ont eut un programme très exigeant

 

J’écris quelques mots, de la poésie, pour vous parler de vous-mêmes,  chers lecteurs

Un vieux machin, qui sait ces choses à aimer, entre la vie choisie et ses amateurs

Les froid de l’hiver, il me fait aimer ce chaud très sec que me donne ce radiateur

Un temps avec La saint valentin et une nuit qui tombe de sa petite hauteur

 

Paris le 14 février 2019