Aller au contenu

Photo

Sur le temps qui passe, et sur le beau


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 16 235 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 05 avril 2019 - 05:44

Sur le temps qui passe, et sur le beau

 

J’entends dire pas mal de trucs bizarres sur ce monde

Celui-là où nous vivons mal, avec un froid désespoir

Beaucoup, ils n'osent plus rêver d'un monde meilleur

Nous sommes cernés, par la seule nécessité économique

 

Il est dur de rêver de belles choses, le commerce est toujours là

La beauté, cela serait de voir la Joconde, sans toutes ses protections

Je sais ce que je dis, c’est peut-être absurde, mais je vois de ces choses

Comme le bon sourire d'une dame inconnue qui me sourit dans la rue

 

J'ignore pourquoi, il est dit que le beau ça se paye, c’est  donc forcément cher

La côte d'un tableau, Oui ! Certainement ça reste une folie de gens de pouvoirs

J'ai des amis peintres qui restent très ordinaires et j'aime bien leurs tableaux

Un enfant aime-t-il les mêmes choses qu’un adulte, celui que je suis maintenant

 

Parmi les beautés de la vie, il y en a qui reviennent chaque année

J'aime le printemps et je suis  toujours charmé par les chants des oiseaux

Je regarde bien toutes les fleurs dans notre jardin commun chez nous

L'année dernière vers la même époque, il y avait un tapis de pâquerettes

 

Tandis que là j'entends parler d'un manque de pluies ici à Paris

Parfois je rêve d'aller me promener dans une grande forêt

Cela pour m'y perde et peut être y trouver la fée du printemps

Dans mon petit studio ici je ne sais plus ce que sont les vraies vies

 

Dans un futur proche, Je pense cultiver un rosier dans un pot

J'ai  ainsi abandonné toutes mes plantes de l'année dernière

Il ne me reste  de l’an dernier, qu’un Dypladénia qui a bien survécu

Je me sens  trop loin des réalités vivantes, toutes celles de la nature

 

Si je n'avais pas ma radio à écouter qu'est ce que je m'ennuierais

Là ils parlaient d'un bébé Lionceau  qui date de l'âge des cavernes

Dont ont aurait retrouvé une momie dans un fleuve en  très bon état

Un lion  des cavernes, une grosse bestiole qui est devenu un mythe

 

Le soleil, il se lève à l'est et il se couche à l'ouest, à Midi au zénith

Mais je ne sais plus grand choses sur les oiseaux, je sais qu’ils disparaissent

J'aime assez de les savoir qu’ils sont présent pas très  loin de chez  moi

La beauté qui est cachée dans la forêt, je ne suis pas vraiment sûr de la voir

 

Dans mon cœur il reste  encore mille choses parmi celles que j'aime

Mais dans ma vie je trouve les gens  qui sont branchés et  parfois très idiots

Allez dire à un gars sans regard qui est  toujours branché sur son Smartphone

Regarde donc la vie, sans en faire des Selfies stupides, la vie, elle n’est pas là-dedans

 

 Quelques fleurs épanouies du printemps qui me disent beaucoup de choses

Comme si elle me parlait de ces temps qui passent, entre les quatre saisons

Je ne connais pas votre monde, celui où vous vivez peut être est il beau ?

Je sais dans mon cœur trop fatigué, écouter quelques petits chants d'oiseaux

 

Paris le 5 avril 2019