Aller au contenu

Photo

(Anthologie permanente) Jean Daive, La Troisième


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 tim

tim

    Administrateur

  • Administrateur principal
  • PipPipPipPip
  • 5 039 messages

Posté 10 mai 2019 - 08:50

 

6a00d8345238fe69e20240a45c620c200c-100wiJean Daive publie La Troisième aux éditions des crépuscules.








LA TROISIÈME
 
27  Le rêve est épanchement du songe
dans la vie réelle

Le carnet de 1908
REVIENT.

Où sâélabore le projet
du grand roman de Marcel Proust note :

« Aller plus loin que Gérard. »

Ainsi :

Gérard de Nerval â La Troisième revient
Jacques Lacan â La Troisième : Discours de Rome de 1974
Jacqueline Risset â Marcel Proust : Une certaine Joie

Construire une cabane
Il faut construire une cabane
Nécessité de construire une cabane
devant les Annales de Quintus Ennius
devant LâÉnéide de Virgile
devant la Divine Comédie de Dante
devant Les Trois discours de Rome de Jacques Lacan
Les Sept passages de la vie dâune femme de Jacqueline Risset

Les bouvreuils
reviennent.

Dante exemple dâécriture
jusque dans le chant musical
du hors-sens

MODERNITÉ
parmi les pierres des éboulis.

HORS ...
            CHAMP

HORS ...
            SENS

Charme argotique qu'il trouve
devant la fondation de Rome
et même qu'il dégage : La « chose »
Le « truc » --
devant le chaos
les éboulis de pierre
une manière de parler à
toutes les vies
même ordinaires.

Les fouilles archéologiques
devant lesquelles ils â tous les deux â renvoient
le chiffre d'une solution.

Dans un chantier de fouilles
un bouvreuil leur apparaît
comme trace :
à l'abri et passé le silence
il chante un chant hors-sens.

Nous leur apprenons dit-elle
l'expression « j'ai rêvé »
qui introduit le récit.

Seul compte le récit
que le rêve suscite
plus que son vécu
c'est-à-dire sa nature.

Le rêve comme jeu de langage.

28  Elle se maquille sans doute
près d'une coiffeuse.
Elle s'habille sans doute près d'une malle.
Plaisirs de l'intelligence
lorsqu'une lumière s'allume
sur la terrasse.

Urgence parfois nécessité
de se verser dans l'âme du potage chaud
sous une grise lampe
près d'une source ou d'une bouteille d'eau.


27 â Pour Jacques Lacan et peut-être aussi pour Jacqueline Risset, se rendre à Rome nâest pas aller là où le Père nâa pas pu se rendre.
Rome, câest aller plus loin que le Père.
Quelque chose dâinjuste et dâinterdit est lié à Rome. Rome est une surestimation infantile de sa personne. Rome contient en soi-même une allusion à la supériorité des fils.
Le père de Sigmund Freud était négociant.
Le père de Jacques Lacan était vinaigrier

28 â Jacqueline Risset détaille sa toilette et le fameux Discours de Rome de 1956 â un des points de départ, selon elle, de la psychanalyse. Elle détaille Rome où Jacques Lacan trouve trace de Sigmund Freud qui aimait tellement Rome qu'il voulait même s'y retirer s'il n'y avait pas eu des événements comme l'Anschluss.
Rome, Rome, toujours Rome.
Maltraitée, sale, noire, immonde, vouée aux rats et aux chats. Rome des années 60 et Rome des années 70 qu'ils découvrent tous les deux, Jacqueline Risset et Jacques Lacan. Rome qui correspond à une citation de Georges Bataille dans L'Histoire de l'érotisme que je garde en mémoire : « La place de l'immondice est dans l'ombre où les regards ne peuvent l'atteindre. Le secret est la condition de l'activité sexuelle comme il est celle de l'accomplissement des besoins naturels. »

Jean Daive, La Troisième, éditions des Crépuscules, 2019, 130 p., 20â¬, pp. 96 à 99 (notes pp. 134 et 135).


Sur le site de lâéditeur :
Au commencement est la connaissance â dès que le pied humain se pose dans la vie, lâhomme y cherche sa place, appelle à lâaide, désigne le personnage du guide. Câest Homère qui apparaît sous la forme dâun rêve dans le sommeil et Les Annales de Quintus Ennius, père de la poésie latine. Virgile dans LâÉnéide reprend lâidée et se met à voyager avec Énée. Dante conçoit le projet de La Divine Comédie et sâapproprie lâidée du guide en sâexposant au souffle de celui qui montre le chemin, Virgile.
Jacques Lacan, parce quâil ne peut découvrir Rome seul, cherche un guide qui lâaide à se frayer un chemin à travers un trouble. Lequelâ? Jacqueline Risset apparaît â jeune inconnue, belle agrégée. Elle sâest exilée à Rome, ville qui a troublé profondément Sigmund Freud.
Au fil des années, de rencontres en promenades et découvertes, de parcours en révélations, guide et docteur arpentent, regardent, écoutent, déchiffrent. Histoire séparée pour elle et pour lui dans lâHistoire. Histoire parallèle avec enjeu poétique et enjeu psychanalytique. Histoire unique, surabondante de vie où ils se découvrent tout entiers.
Un dimanche matin, printanier de 2018, lâauteur compose normalement le numéro de téléphone de Jacqueline Risset alors décédée depuis 4 ans. Sonnerie normale. Sonnerie sonne et soudain lui saute à la figure la preuve. La Troisième sâécrit comme un jeu de construction.


onUxv4EcJ84

Voir l'article complet