Aller au contenu

Photo

Quelques mots dans tes yeux


  • Veuillez vous connecter pour répondre
3 réponses à ce sujet

#1 Ioscrivo

Ioscrivo

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 421 messages
  • Une phrase ::Il y a ces heures qui ne font pas partie du jour, celles où je gagne du temps en en perdant, celle où je me libère de l'engrenage de ce monde qui tourne à l'envers. Alors elle est revenue et je la laisse faire.

Posté 16 mai 2019 - 09:19

Je ne luis que dans tes pas dissonants. Je reste sans un regard au milieu d'une basse cour. Et je me dépasse dans ce qui me sert de temps à entrevoir la lumière de ton dessein. Il est en retard, encore une fois, encore un énième refrain sur ma peau ensanglantée. Il est né un jour de pluie, dans une salle de classe, sous les moqueries honteuses de la majorité. Il a survécu malgré la douleur de les perdre. Il a triomphé parfois mais il aime encore.

#2 Julien Hoquet

Julien Hoquet

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 340 messages
  • Une phrase ::Je regarde un ciel étoilé et je me sens une grande humilité.

Posté 17 mai 2019 - 12:48

Un texte énigmatique où il nous manque la clef. Qu'importe! On se laisse emporter. J'aime beaucoup le titre.



#3 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 3 482 messages

Posté 17 mai 2019 - 05:46

Taillé au biseau. Très contrasté entre un face-à-face à vif et le sentiment d'être transparent, celui que l'on ne voit pas.

JE devenu IL : comme un retrait de soi-même : solitude à travers le groupe  __



#4 Ioscrivo

Ioscrivo

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 421 messages
  • Une phrase ::Il y a ces heures qui ne font pas partie du jour, celles où je gagne du temps en en perdant, celle où je me libère de l'engrenage de ce monde qui tourne à l'envers. Alors elle est revenue et je la laisse faire.

Posté 17 mai 2019 - 03:23

Un texte énigmatique où il nous manque la clef. Qu'importe! On se laisse emporter. J'aime beaucoup le titre.


il y a plusieurs niveau de lecture comme un pêle-mêle de sentiments égarés en chemin.

Taillé au biseau. Très contrasté entre un face-à-face à vif et le sentiment d'être transparent, celui que l'on ne voit pas.
JE devenu IL : comme un retrait de soi-même : solitude à travers le groupe  __


même masqué, je suis découvert. Analyse très juste. Un autre moi construit par les autres...