Aller au contenu

Photo

(Anthologie permanente) Marcel Migozzi, Rouge convalescent suivi de L'invisible donation


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 tim

tim

    Administrateur

  • Administrateur principal
  • PipPipPipPip
  • 5 163 messages

Posté 08 novembre 2019 - 09:44

 

6a00d8345238fe69e20240a49ad17e200c-100wiMarcel Migozzi publie Rouge convalescent, suivi de LâInvisible donation aux éditions Tarabuste.

TEMPS MOISI

                                    Camp de concentration du Struthof
                                    mai 2011

sur leur terre condamnée
cette petite fleur de rien           si bleue

était leur seul espoir     de ciel

mais ils ne pouvaient la cueillir

*

La lanterne des morts
elle aussi sâest éteinte

après que sa lumière fut
cendrée           tirée dâenfer

pauvre utopie  stérilisée
sans descendance


un reste dâeau  des croûtes
ni debout ni assis

organes inutiles
sous la voûte du corps

*

pain      mot moisi dâautrefois
inentamé

douche   sans eau
aux pommes de sorcières

et tous ces mots dénaturés


dans quel corps inconnu de lui-même mourut
lâoncle à Dachau

même après sa disparition
il méritait de vieillir

*

sur le chevalet de la bastonnade
on lâembrasse  cinquante fois

lâoncle des camps

dachau
struthof

///

AVANT DâÉTEINDRE

Avant de détacher nos chairs
Dans leur obscurité liquide

Allons dans le jardin de nous.

Avant de nous éloigner
Pour la dernière fois de nous

Souffle en chute, sans légende,

Avant que la tumeur nous cloue
Dans la chambre dâisolement,

Ensemble, entrons dans le Jardin de nous


Avant tes yeux sous les graviers
Tes yeux vides sous des mottes

Et les pas de nos proches

Avant le vide avec son angle
Éternellement plat

Au-delà du sans connaissance

Revoir la table des sourires
Où sâaccoudent nos enfants.


Après le drap
Celui qui terre touchera

Après lâeffondrement des planches

Avant la mémoire cireuse
Parmi les ombres ouvrières de la mort

Nâoublie pas de sauver la Reine

Celle qui ne tâa pas choisie
Dans son butin comme dépouille.

Marcel Migozzi, Rouge convalescent, suivi de Lâinvisible donation, Tarabuste, 2019, 127 p., 13â¬, pp. 39-41 et 119-121.  

Marcel Migozzi dans Poezibao :
Vers les fermes, ça fume encore (parution), extrait 1, un article de M. Monte, ext. 2, Cité aux entrailles sans fruits (par F. Trocmé), ext. 2, ext. 3, ext. 4, ext. 5, Marcel Migozzi, Des jours en sâen allant, (Note de lecture), Marcel Migozzi, Quelques parts de voyages, par Eric Eliès


4fR7-Nu5HBY

Voir l'article complet