Aller au contenu

Photo

(Informations) Fil utile pour confinés / 20 mars 2020


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 tim

tim

    Administrateur

  • Administrateur principal
  • PipPipPipPip
  • 5 315 messages

Posté 20 mars 2020 - 05:43

<p class="MsoNormal blockquote" style="line-height: 125%; margin-left: 40px; margin-right: 40px; text-align: center;"><span style="font-size: 12pt; line-height: 125%; font-family: 'Garamond','serif';"><br />vendredi 20 mars 2020<br />Des ressources, des informations, des propositions de lecture, des vidéos, etc. <br />Littérature, poésie bien sûr, mais aussi sciences et musique. <br /><br /></span></p>
<p class="MsoNormal blockquote" style="line-height: 125%; margin-left: 40px; margin-right: 40px; text-align: justify;"><span style="font-size: 12pt; line-height: 125%; font-family: 'Garamond','serif';"><strong>⢠Les « tracts » de Gallimard</strong><br /></span><span style="font-size: 12pt; line-height: 125%; font-family: 'Garamond','serif';">Chaque jour, durant cette période de crise, « Tracts » publiera, sous forme numérique, des textes brefs et inédits dâauteurs déjà publiés dans la collection ou se sentant proches de celle-ci. Ces textes seront proposés gratuitement en téléchargement aux lecteurs ; il sera temps, après la crise, de les réunir et les publier sous forme imprimée, dans un recueil spécial de « Tracts ».<br />Les « Tracts de crise », chacun à leur manière, selon leur tonalité ou leur vision singulières, rendront compte de ce qui se passe pour nous tous. On peut être isolé mais sâadresser à tous ; soyons solitaires et solidaires, ainsi que nous y invitait Albert Camus.  <br />Alors quâaujourdâhui « les événements ont cessé de faire grève », comme lâécrivait Jean Baudrillard en dâautres circonstances (2001), lâécrit a plus que jamais sa place pour nous aider à employer les mots justes ; les mots justes qui nous saisissent autant quâils nous libèrent.<br />Ensemble et confinés, solidaires contre lâépidémie, pour les malades et les soignants, pour nous tous.<br />Trois parutions par jour, à heures fixes : 10 heures, 14 heures et 20 heures<br />Vous pouvez vous abonner afin de recevoir tous les jours les nouveaux Tracts de crise.<br />Pour ce faire, merci d'envoyer un message contenant votre nom, prénom et adresse mail à <strong><a href="mailto:tracts@gallimard.fr?subject=Demande%20d'inscription%20à%20l'abonnement%20Tracts%20de%20crise">tracts@gallimard.fr</a></strong><br /><br /><br /><strong>⢠Le journal de Kafka<br /></strong>Suivre le remarquable et passionnant travail de traduction, en direct ou presque, de Laurent Margantin. <a href="https://journalkafka.com/">https://journalkafka.com/</a><br /><br /><br /><strong>⢠Des cours en ligne<br /></strong>â Il existe de très nombreux cours en ligne, des MOOC. On peut en trouver par exemple sur cette plate-forme sur toutes sortes de sujets. <br /><a href="https://www.fun-mooc.fr/">https://www.fun-mooc.fr/</a><br /><br />â Plus spécifiquement sur la littérature :<br /><a href="https://www.my-mooc.com/fr/categorie/litterature">https://www.my-mooc.com/fr/categorie/litterature</a><br /><br /><br /><strong>⢠Lâépidémie en littérature<br /></strong>â Un article de France Culture, lâépidémie en littérature, six romans<br /><a href="https://www.franceculture.fr/litterature/lepidemie-en-litterature-a-travers-6-grands-romans">https://www.franceculture.fr/litterature/lepidemie-en-litterature-a-travers-6-grands-romans</a><br /><br /><br /><strong>⢠Le sonnet du jour de Pierre Vinclair : <br /></strong><br />« Trouvez dans la maison des objets dâintérieur<br />(crayons, Lego, assiette), et assemblez-les pour <br />former un être naturel (soleil ou fleur) »,<br />a demandé notre maîtresse en visio-cours.<br /><br />Quelques mètres carrés : réduite, amaigrie, Londres !<br />et le poème aussi. Jadis un sucre dâorge<br />ontologique faisant lâêtre en bouche fondre,<br />il nâaffirme plus que : « Jâai un chat dans la gorge. »<br /><br />Jâai un chat dans la gorge. Et lâune de mes chers<br />collègues est peut-être infectée ; on a fait<br />de trois crayons une incroyable efflorescence,<br /><br />pourquoi ne pas tenter, à la force du vers,<br />de transformer mon chat, en tigre ? Il rugirait<br />et te divertirait ! â en attendant, Florenceâ¦<br /><strong><br /><br />⢠Les émissions de David Christoffel sur la musique<br /></strong>â La très belle série dâémission de David Christoffel, Métaclassique, une mine dâémissions.<br /><a href="http://metaclassique.com/">http://metaclassique.com/</a><br />Dernier numéro, #59, Hypnotiser<br />En 1890, dans son <em>Dictionnaire théorique et pratique dâélectricité</em>, Georges Dumont faisait lâobservation, page 402 : « Il suffit quâun corps, surtout sâil est conducteur, soit placé dans le voisinage dâun corps électrisé pour quâil soit lui-même électrisé. . . . Si on rapproche suffisamment le corps influent du corps influencé, on voit une étincelle jaillir entre eux. Alors tous les pendules du corps influencé se mettent à diverger et lâon reconnaît quâil demeure chargé dâélectricité de même nom que celle du corps influent. » <br />1890 est lâépoque où les phénomènes de suggestion se généralisent, où lâhypnose devient une activité de plus en plus scientifique. De là à dire quâil faut voir les psychismes des uns des autres comme des piles électriques pour que les suggestions hypnotiques puissent opérer : la question est peut-être plus musicale quâil nây paraît. Non seulement, les musiciens peuvent être sollicités pour augmenter la réceptivité des auditeurs à lâhypnose, mais ils peuvent eux-mêmes bénéficier des bienfaits dâune discipline que le 20<sup>è</sup> siècle a largement amplifié et consacré.<br />Et comme deux perspectives valent mieux quâune, dans <em>Métaclassique</em>, nous invitons à dialoguer entre elles : lâhistorienne de lâhypnose musicale <strong><a aria-label="Céline Frigau Manning (sâouvre dans un nouvel onglet)" href="https://scenes-monde.univ-paris8.fr/spip.php?article1198">Céline Frigau Manning</a></strong> (qui prépare un ouvrage aux Presses du réel qui retrace les liens qui se tissent au 19<sup>ème</sup> siècle entre hypnose et musique) et la pianiste et hypnothérapeute <a aria-label="Hélène Tysman (sâouvre dans un nouvel onglet)" href="https://www.helenetysman.com/"><strong>Hélène Tysman</strong></a> qui co-anime des ateliers dâhypnose pour les musiciens avec la violoniste et hypnotiseuse <a aria-label="Anne-Hélène Chevrette (sâouvre dans un nouvel onglet)" href="http://www.ecoledeviolonahc.com/"><strong>Anne-Hélène Chevrette</strong></a>, que nous avons enregistré au cours dâun atelier dâinitiation à lâhypnose réservé aux musiciens.<br /><br /><br /></span></p><img src="http://feeds.feedburner.com/~r/typepad/KEpI/~4/QzL2SXz6OCY" height="1" width="1" alt=""/>

Voir l'article complet