Aller au contenu

Photo

(Anthologie permanente) Edith Azam, Bestiole-moi Pupille


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 tim

tim

    Administrateur

  • Administrateur principal
  • PipPipPipPip
  • 5 457 messages

Posté 22 juin 2020 - 09:02


6a00d8345238fe69e20264e2e4197d200d-100wiEdith Azam publie Bestiole-moi Pupille aux éditions La Tête à lâenvers.


Après un temps aussi
le Fou cesse son chant
le Fou approche lentement.
Dans sa tête Pupille
câest tout ça quâelle entend :
les pieds sur le plancher
les craquellements :
dâossature.
Et reconnait Bestiole
qui reprend sa grignote.
Le Fou sâarrête tout près dâelle
et leur violence contenue
a quelque chose dâindécent.
Puis Bestiole repart dans un trou
et les mâchoires ouvertes
patiente en salivant


Le Fou reprend son chant-crécelle
et tourne et tourne
et très longtemps
tout autour de Pupille.
Pupille se maintient
se parle dans sa tête
ne cède pas se parle
continue des paroles
qui nâexistent même pas
se parle se fait voix...
Ne cède pas Pupille
sâinvente se traverse
sâécriture dans souffle
va rejoindre Bestiole
au creux des cavités :
et fouille tout son air.

Edith Azam, Bestiole-moi Pupille, éditions La Tête à lâenvers, 2020, 61 p., 16â¬. pp. 24-25. Peinture de couverture, Eléa Damette.



kfiFiCkQaFI

Voir l'article complet