Aller au contenu

Photo

(Anthologie permanente) Françoise Ascal, Variations-prairie, suivi de Mille Étangs, Lettre à Adèle et Colomban


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 tim

tim

    Administrateur

  • Administrateur principal
  • PipPipPipPip
  • 5 478 messages

Posté 20 juillet 2020 - 08:26



6a00d8345238fe69e20263ec28f3b7200c-100wiFrançoise Ascal publie Variations-prairie, suivi de Mille Étangs, Lettre à Adèle et Colomban aux éditions Tipaza, avec des peintures de Pascal Geyre. Lire cette note de lecture.




Après trop de jours sans éclat, la lumière est revenue. Une lumière de fin d'été. Basculement sensible bien que difficile à cerner. Ce sont d'imperceptibles signes, une blondeur sur les fougères, des variations dans les masses des arbres couvrant les collines alentour, une fraîcheur nouvelle.

Aujourd'hui il y a dans l'air quelque chose d'un bleu mythique. Un bleu de myosotis, un bleu adorable rêvé par Hölderlin avant qu'il ne sombre dans sa nuit.

Fugace, la joie.
Née d'un accord soudain.
Ne plus être séparé.
Appartenir.



Une vitre me sépare de la prairie. Le froid m'a contrainte au repli. Voir derrière une vitre est une manière différente de voir ce qu'on croit connaître. Privée de ses odeurs la prairie se désincarne. Elle flotte comme une image de prairie, sans attache. Elle et moi sommes séparées. Mon corps entre en solitude.
Le monde est plus petit lorsque la plante du pied
n'est pas nue
lorsque la joie ne monte pas depuis les racines
surchauffées
lorsque l'herbe n'est qu'un tableau
miroir du désir inassouvi.



Deux cent vingt kilomètres carrés de terre où affleure
le grès rose
huit cent cinquante étangs, plus peut-être

lourd de son histoire
lourd de ses blocs erratiques, de ses noyés, de ses
insoumis

les itinéraires tracés n'y pourront rien

sous les eaux vives les eaux dormantes
sous les fougères genêts épicéas

le plateau résiste

tour à tour noir, gris, bleu, brun cendré, vert ocre rose

rose des crépuscules
versant lentement dans la nuit de l'origine.

Françoise Ascal, Variations-prairie, suivi de Mille Étangs, Lettre à Adèle et Colomban aux éditions Tipaza, avec des peintures de Pascal Geyre, éditions Tipaza 2020, 136 pages. Format : 21,5 x 22,5.  Tirage : 200 exemplaires sur papier Rusticus 120 gr, dont dix exemplaires de tête enrichis dâune Åuvre originale du peintre, pp. 28, 34 et 67.


_fx3dGrAQR8

Voir l'article complet