Aller au contenu

Photo

PREFACE


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 640 messages

Posté 24 septembre 2020 - 02:34

.

 

 

 

Avant qu’on ait inventé les langues ;

’ Chien ‘ ne voulait pas dire ‘ chien ‘ et

Si quelqu’un avait dit ‘ chien ‘, peut-

être qu’on aurait compris pied. Peut-

être aussi aurait-on eu peur car

les noms n’existaient pas ; C’était

pas l’habitude de parler.

 

Après qu’on a inventé les langues

on sait que les noms ne sont pas

les noms obligatoires des choses ; que

‘ chien ‘ aurait pu vouloir dire ‘ pied ‘. Mais

on sait aussi que ‘ chien ‘ aurait

pu vouloir dire ni ‘ pied ‘ ni ‘ chien ‘, aurait

pu être le nom d’aucune chose

d’aucun animal. Si chien avait été un

bruit inemployé alors on aurait pu

essayer d’utiliser ‘ chien ‘ à dire quelque

chose.

 

Et maintenant que certains mots veulent

dire quelque chose on peut penser à

ce qu’étaient ces bruits avant qu’ils

n’aient servi.

 

‘ Houkette ‘ aurait pu vouloir dire ‘ oreille ‘

‘ Dardanelle ‘, aurait pu vouloir dire ‘ Sein ‘ ou

‘ concierge ‘.

‘ Fèvre ‘ aurait pu vouloir dire ‘ rare ‘

ou ‘ trace ‘ signifier ‘ tirer ‘.

Mais FÉVOULETRAC ne dit rien de

tout ça ; FÉVOULETRAC : qu’est-ce que

ça veut dire ?

 

Un substantif aurait pu être un

verbe, une conjonction aurait pu être

un nom, un nom commun aurait

pu être un nom propre.

‘ Kirsch ‘, ‘ Scooter ‘ des noms pour chiens.

‘ Max ‘ un dentifrice.

‘ Solilaine ‘ un nom pour amoureux.

 

‘ Chale ‘ aurait pu vouloir dire ‘ piauler ‘

‘ Féline ‘ être le nom de la cuisinière

     Mais CHALAMAXOUTER ne signifie pas

ce qu’on aurait pu croire.

     FÉVOULETRACDARDANELLE ne nomme

rien et ‘ NOMME ‘ qu’est-ce que ça veut dire ?

 

 

    

      Bernard Réquichot   ___ PREFACE



#2 DimDez

DimDez

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 265 messages
  • Une phrase ::Visiteur curieux

Posté 24 septembre 2020 - 03:39

C'est très juste. Comme l'a écrit Ferdinand, gloire et honneur à sa mémoire : « Le lien unissant le signifiant au signifié est arbitraire, ou encore, puisque nous entendons par signe le total résultant de l'association d'un signifiant à un signifié, nous pouvons dire plus simplement : le signe linguistique est arbitraire ». Le monde était enfin ordonné. Puis Émile, qu'il soit loué chez Kiloutou, est arrivé avec la valeur référentielle : « Il y a entre la langue et la réalité adéquation complète : le signe recouvre et commande la réalité ; mieux, il est cette réalité ». Et le monde redevint un peu plus bordélique.



#3 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 640 messages

Posté 24 septembre 2020 - 03:48

(juste tension )

 

 

Tenus   ____

Sur l’envers

Souplesse du tissu

Sèche la cuisse

autour de l’os

Auréole et sang

J’imagine ***

Un temps la craie

Rouge

Le mot ‘ aortiel ‘

Attente ***

 

Traceurs hybrides

Autonomies calques

Sans certitudes

Expérience du dessin