Aller au contenu

Photo

Couirc


  • Veuillez vous connecter pour répondre
42 réponses à ce sujet

#1 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 667 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 26 septembre 2020 - 08:30

Argh, argh... raaaaahhh !

Ngh... ngh.... huuu !

Oooooooh nnnnnnnnnh...

pfff... pfff... pfff... pfff.

 

oh, oh

 

hiiiiiiiiiiii ! iiiiiiihiiiiii !

nnnnnh    nnnnnnh

anh    ahan    hang

mmmmmmh     hlo

hlo    mmmmmh

 

hin, hin

 

Argh, orh, aaaaaahaaaha

ahaaaa ahahahaaaa ha !

ndh    ndh    han, han

mmmmh    ngh    ngh    hi

uh ihu hu ihu    ihu hi hiu

 

 

uh, uh.



#2 AURE

AURE

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 641 messages

Posté 26 septembre 2020 - 09:46

l'orgasme est parfois douloureux

une camomille ? 😉

#3 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 667 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 26 septembre 2020 - 09:47

C'est curieux, je n'avais pas pensé à l'orgasme en l'écrivant :-)



#4 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 641 messages

Posté 27 septembre 2020 - 07:04

__ de l'ordre des  extasies étranglées.



#5 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 667 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 27 septembre 2020 - 07:49

hlo hlo



#6 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 641 messages

Posté 27 septembre 2020 - 01:36

davantage de rondeur __

 

 

On peut penser à des accords d'instruments avant le concert.

Ou dans la fosse d'orchestration (donc en aveugle ) avant l'opéra.



#7 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 667 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 27 septembre 2020 - 06:23

C'est un poème purement verbal cependant :-)

#8 DimDez

DimDez

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 265 messages
  • Une phrase ::Visiteur curieux

Posté 27 septembre 2020 - 07:45

Moi aussi j'ai entendu une partie de jambes en l'air... mais, j'avoue, j'ai un petit faible pour les zizis...



#9 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 667 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 27 septembre 2020 - 08:02

Je n'ai pas encore intégré le z. Je ne sais pas pourquoi d'ailleurs. Pour l'instant j'appréhende familièrement les a, e, f, g, h, iiiiii, k, l, m, n, o, p, r, s, u et x.



#10 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 641 messages

Posté 28 septembre 2020 - 05:40

C'est un poème purement verbal cependant :-)

Quelques prémisses, __ avec accords et désaccords.

 

Peut-on isoler le verbe de l'oreille ? (en dehors du pathologique)



#11 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 667 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 28 septembre 2020 - 06:34

Oui, me semble-t-il. Le phonique linguistique n'est pas réductible au sonore, nous expliquait Saussure qui parlait d'images acoustiques pour décrire aussi justement que possible la réalité de ces sons qui n'en sont pas exactement. Les onomatopées et autres borborygmes peuvent donner le sentiment d'imiter les sons réels, ils ne sont pas moins "codifiés" et ramenés à cet état d'image acoustique. Si l'on revient à la réalité de la parole parlée, nous ponctuons  tous nos prises de parole de sons, qui eux n'appartiennent pas à l'appareil de la langue et sont plus proches d'expressions corporelles "nues" : grommellements, soupirs, "clics"... La bande dessinée est friande de ces expressions préverbales telles que le "rontudju" de Prunelle dans Gaston Lagaffe.

 

Du fait de leur corporéité, ces expressions ne manquent pas d'évoquer l'acte amoureux, bien riche il est vrai en expressions de ce type. C'est un peu comme quelqu'un qui s'exercerait à chanter des vocalises... Son voisin croira peut-être qu'il fait des choses obscènes ! Et la voix a bien quelque chose d'obscène, il est vrai, quand elle n'est plus raccordée à la parole linguistique. Bref, il n'est pas impossible que la "voix" de ce "poème" soit celle d'une personne s'adonnant à des activités sexuelles. Mais il n'est pas non plus exclu qu'elle soit juste en train de bricoler dans son garage ou de jardiner, voire de faire la cuisine. L'action elle-même m'intéressait peu, à dire vrai, dans cette improvisation qu'il ne faudrait cependant pas prendre trop au sérieux (malgré le caractère dramatique qu'indique le titre). J'ai plutôt essayé de me tenir à cette frontière insaisissable qui distingue le linguistique du non linguistique.



#12 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 641 messages

Posté 28 septembre 2020 - 07:33

Merci pour la réponse. Qui me renforce dans mon idée de poésie langue corporelle.

C'est pourquoi j'aime la spontanéité du poème _ C'est un souffle ' bruyant '.



#13 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 240 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 28 septembre 2020 - 08:29

"Saussure parlait d'images acoustiques" (sa définition du signifiant), mais de mémoire, il voyait dans le signe une entité bel et bien psychique à deux faces (et seulement 2 _quel dommage), l'autre étant le signifié ou représentation mentale du signe. Ben oui mais le bon Saussure (qui s'est installé dans l'arbitraire du signe) a peut-être bien occulté les facultés de l’œil à décrypter les lignes (entre autres). Bref, ce texte (qui déclenche le fou-rire) le prouve à merveille. Onomatopées « codifiées » (comme je suis d'accord) >>> briques de langage surgies à notre insu, issues des caractéristiques (inconscientes) du référent (+ analogie avec le même type de mouvement via l'appareil phonatoire)

 

Les voyelles a e i o u sont évidemment un mets de choix puisqu'elles permettent avantageusement de soutenir l'endurance respiratoire tout en précisant le mouvement (ex hiiiiiiiiiiii est ascendant), renforcées par les consonnes tout aussi évocatrices (ex dans mmmmmh on perçoit le serrement des lèvres qui s'appliquent à l'effort)

 

Instinctivement le lecteur cherchera à y entrevoir une image. Curieusement, je n'y ai pas forcément vu les affres (?) / extases d'une performance amoureuse (il nous manque le visuel et/ou bruitage matériels^^) pis zéro /z/ pour le va et vient ^^, mais plus largement un exercice s'appliquant à retranscrire l'effort vers une sorte de dénouement, de victoire atterrissant sur le repos du /u/ révolu avec son point final _via le seul système graphique d'une juxtaposition de lettres

 

plus sériosement, dépourvue de paroles intelligibles, il reste cette part . . … est-elle obscène ? >>> allez, on va dire _primaire :)



#14 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 667 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 28 septembre 2020 - 08:46

Je n'ai rien compris.

#15 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 240 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 28 septembre 2020 - 09:02

c'est beaucoup mieux ainsi



#16 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 656 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 28 septembre 2020 - 09:25

Hey ! Muster Mark,

du couac au quark :

un vrai big bang !



#17 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 667 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 28 septembre 2020 - 09:36

Le 22 septembre, une météorite aurait dû s'écraser sur la terre.

Des ondes maléfiques l'ont détournée de sa trajectoire, hélas.

#18 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 641 messages

Posté 29 septembre 2020 - 05:44

Oui mais... le poème ne repose pas (que) sur ' l'étude ', froide.

 

Il repose bien davantage et directement sur la (les) infinie(s) perception(s) de la sensibilité, interactions insondables des sens.

Il n'est pas prétentieux de dire que nous avons chacun.e les nôtres  ___ synesthésie, hyperesthésie, pathologies, etc.

Ici, par exemple, concernant le poème, il y a, en mon ' sein ', un manque flagrant de ou, et un excès de ' pièces ' grinçantes _

Avec ou sans Saussure ___



#19 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 667 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 29 septembre 2020 - 06:57

Pardon mais je lis dans cette critique une approche essentialiste et esthétisante de la poésie, qui se double d'une opposition un peu forcée entre l'intellect et la sensibilité.

Il ne manque rien à ce poème parce que 1) il n'a pas de prétention ; 2) on ne sait pas ce qu'il engendre.



#20 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 641 messages

Posté 29 septembre 2020 - 09:57

La lecture n’est pas faite pour – et ne peut _ être juste. Froide.

 

Il ne s’agit pas d’une critique mais d’un commentaire de lecture. On peut tout à fait ôter le ‘ oui mais.. ‘ qui ne fait qu’appuyer maladroitement mon propos.

Soit. C’était une entrée en matière superflue.

 

Ceci dit, ce que j’en dis ne s’appuie pas sur une présumée insuffisance du poème ni sur une recherche éventuelle d’esthétisme. Ce que je dis repose sur MA perception : il me manque, en ma lecture, en ‘ mon sein ‘ l’affouillement du ou. Ce n’est ni juste ni faux, encore moins essentialiste. Vous pouvez penser que le trait est forcé entre l’intellect et le sensible…, ce n’est pas du tout mon ressenti. Je ne chercherai pas à vous convaincre.

 

Si je parle de prétentieux, ce n’est ni vis-à-vis de l’auteur ou du poème, ni même vis-à-vis du lecteur. Il s’agit de la non-prétention à pouvoir reconnaître et vivre (car lire c’est vivre) ‘ les infinies perceptions de la sensibilité ‘, et les insondables interactions des sens. Autorisant à prétendre à une lecture un peu décalée, personnelle, ouverte…, et dans tous les cas communicable. ‘ on ne sait pas ce qu’il engendre ‘ : tout à fait __ La preuve.

 


 



#21 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 667 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 29 septembre 2020 - 11:19

Je dois vraiment avoir l'esprit abîmé, moi :-/



#22 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 656 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 29 septembre 2020 - 01:32

:-/ Je ne connaissais pas le smiley de l'AVC... J'vote pour ! rire.



#23 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 667 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 29 septembre 2020 - 02:36

C'est mon préféré :-)

#24 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 667 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 29 septembre 2020 - 09:13

Avec le "hourra" aussi \o/

#25 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 656 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 29 septembre 2020 - 09:34

Sinon il y a le Bernard-Horner ;-/



#26 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 667 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 29 septembre 2020 - 09:42

:-0

 

l'oeil est la cause de tous les maux (dixit la main)



#27 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 4 641 messages

Posté 30 septembre 2020 - 06:23

Et pas loin la reine de l’accordéon   :<////>

 



#28 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 656 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 30 septembre 2020 - 10:11

La main est la cause de tous les mots (dixit l'oeil).

 Joli, l'accordéon !



#29 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 240 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 30 septembre 2020 - 06:51

sans Saussure pour moi. . .. : p

donc ça s'est passé comme ça >>>

j'ai lu le texte à voix haute  (quasi analphabête)

j'ai dû en avaler un peu _le front s'est mis à briller

du coup, ça m'a fait changer de fréquence

me suis retrouvée au fond de l'atelier là-bas

déplaçant bêtement des quantités de pierres (dixit le son, l’œil, la main)

ben oui, parfois il ne faudrait pas décortiquer

(pour que ça reste magique)

mais voilà. . ... le parachute de mon hémisphère G ne s'est jamais bien ouvert

(le D a pris toute la place)

>>> gosh, c'est peut-être moi qui suis abîmée

 

sinon, ben j'ai adoré ta petite reine de l'accordéon, Hattie <3

 

  ((Ꝣ

<,Ͽ

  ( >

ℴ/|       (lecture en interligne 1, svp)
 

 



#30 serioscal

serioscal

    Serialismo Rigoroso

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 9 667 messages
  • Une phrase ::All series are not red. But some are. They burn-speak.

Posté 30 septembre 2020 - 07:51

Je suis épaté que quelqu'un ait pu chercher à lire ce texte à voix haute. Je ne m'y attendais pas de sitôt.

Epaté par l'accordéon aussi, oui :-)

 

Il y a un enregistrement ?