Aller au contenu

Photo

(Feuilleton critique), Portrait d’une énigme dans un miroir convexe, "2. Action critique", par Pierre Vinclair


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 tim

tim

    Administrateur

  • Administrateur principal
  • PipPipPipPip
  • 5 533 messages

Posté 03 octobre 2020 - 09:18

<p class="blockquote MsoNormal" style="line-height: 125%; margin-left: 40px; margin-right: 40px; text-align: center;"><span style="font-size: 12pt; line-height: 125%; font-family: 'Garamond','serif';"><strong><br />Portrait dâune énigme dans un miroir convexe</strong></span></p>
<p class="blockquote MsoNormal" style="line-height: 125%; margin-left: 40px; margin-right: 40px; text-align: justify;"><span style="font-size: 12pt; line-height: 125%; font-family: 'Garamond','serif';"><br />Pierre Vinclair a proposé à<em> Poezibao</em> ce feuilleton critique à propos de de John Ashbery, <em>Autoportrait dans un miroir convexe</em>, tr. Pierre Alferi, Olivier Brossard et Marc Chénetier, Joca Seria, 2020.<br /><br /></span></p>
<p class="blockquote MsoNormal" style="line-height: 125%; margin-left: 40px; margin-right: 40px; text-align: justify;"><span style="font-size: 12pt; line-height: 125%; font-family: 'Garamond','serif';"> <a class="asset-img-link" href="https://poezibao.typ...943d9200b-popup" onclick="window.open( this.href, '_blank', 'width=640,height=480,scrollbars=no,resizable=no,toolbar=no,directories=no,location=no,menubar=no,status=no,left=0,top=0' ); return false" style="float: left;"><img alt="Autoportrait Ashbery" class="asset asset-image at-xid-6a00d8345238fe69e20263e96943d9200b img-responsive" src="https://poezibao.typepad.com/.a/6a00d8345238fe69e20263e96943d9200b-100wi" style="width: 100px; margin: 0px 5px 5px 0px;" title="Autoportrait Ashbery" /></a>Vient de paraitre chez Joca Seria une nouvelle traduction dâ<em>Autoportrait dans un miroir convexe</em>, le livre le plus célèbre (paru en 1975) de John Ashbery (1927-2017), le poète américain sans doute le plus marquant des cinquante dernières années. Un livre à la fois déroutant et attachant, énigmatique pour ne pas dire mystérieux, excitant la pulsion dâinterprétation autant quâil se refuse résolument au commentaire. La quatrième de couverture ne met-elle dâailleurs pas en garde ? « Tout artiste qui se respecte devrait avoir comme seul objectif de créer une Åuvre dont le critique ne saurait même commencer à parler », y proclame Ashbery. Attention, donc : <em>No trespassing</em>. Poète méchant. Donc nâen parlons pas⦠! À moins que, mal élevé ou titillé par une mise en garde sonnant comme une provocation, on y entende un défi â et même, une invitation. Tout critique qui se respecte ne devrait-il pas avoir comme objectif de dire la vérité sur lâÅuvre qui se refuse à lui ? Dire la vérité, câest un bien grand mot. Mais décrire de manière satisfaisante, quitte à pointer ce qui apparait fuyant. Ou encore, tracer les contours dâun mystère : faire le portrait, pour paraphraser Paul, de ce qui se donne comme une énigme dans un miroir ? Avec beaucoup dâhumilité (et un peu de liberté). Deuxième épisode : 2. âAction critiqueâ<br /><br />Ce deuxième épisode est proposé au format PDF à ouvrir <span class="asset asset-generic at-xid-6a00d8345238fe69e2026be416fdc2200d img-responsive"><a href="https://poezibao.typepad.com/files/2.-action-critique.pdf" rel="noopener" target="_blank">d'un simple clic sur ce lien.</a></span><br /><br /><br /><br /></span></p><img src="http://feeds.feedburner.com/~r/typepad/KEpI/~4/bi4jSv3TzKw" height="1" width="1" alt=""/>

Voir l'article complet