Aller au contenu

Photo

(Anthologie permanente) Christian Désagulier, Leçons d'algèbre dans la bergerie


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 tim

tim

    Administrateur

  • Administrateur principal
  • PipPipPipPip
  • 5 551 messages

Posté 20 novembre 2020 - 10:38


Lecon-dalgebre-dans-la-bergeriesrc="https://poezibao.typepad.com/.a/6a00d8345238fe69e2026bdea6798e200c-100wi" style="width: 100px; margin: 3px 15px 5px 5px; border: 1px solid #969696; box-shadow: 8px 8px 12px #aaa;" title="Lecon-dalgebre-dans-la-bergerie" />Christian Désagulier a publié Leçon dâalgèbre dans la bergerie aux éditions Terracol.






26 CHANT MILLÉNAIRE

1 CHANT MILLÉNAIRE || Soleil magne | attelage rutilant du jour | qui le promet et l'occulte | l'autre le même renaît
                                                            d'après le Carmen sÅculare d'Horace

2 SAUVETAGE || Buée de paroles sur la vitre | fragments de souffle au contact du froid || Touchant du doigt les mots | qui vérifient | réfrigèrent : | vitrifient || Avec la vapeur d'eau | la preuve que l'on efface | mais le sens que l'on sauve de l'asphyxie - |économe de mots ainsi que ranimés

3 SCARABÉE || Roulant pilule d'excréments | ainsi progressons-nous : | collés à terre || Sans domicile fixe de la pensée | en traversant les territoires - |poussière de gypse en fer de lance | goudron des rues | carrelage d'ex-voto - | avec des raisonnements voilés || Faut-il attribuer au scaphandre | les difficultés d'articulation | le poids de l'air insufflé - | les réticences devant l'opaque ? || Sitôt la pente conçue | l'aile revient en mémoire | et de fugaces reflets noir-bleu | que l'élytre libère


1 RENGA DE LA CABANE DE FUSAIN || Depuis que la forêt est partie en fumée | je loge dans une cabane de fusain

4 THÉ CÉLESTE ||Au ciel infusent les étoiles d'hiver | Orion en suspension dans le soluté | quand je m'endors | ce goût de mot d'anis | sur le bout de la langue - | de piqûre de scorpion

5 LEÇON D'ALGÈBRE DANS LA BERGERIE || Une somme d'animaux qui bêlent sans cause - |son résultat binaire : |ici égal à un || Docilités au moindre vÅu d'en haut | déroulent tapis de laine et de piétinements | devant ce pâtre du chantage - |quémandent du sens || Ce champs oû paître à l'ombre de sa crosse | leur diapason ||Un seul qui ne tient bulle | que pour parole agile - | sphère impesable | impensable retenue - | bêle bel ð»| à cause de cela l'égale à zér0 - | mouflon dont les cornes se retournent contre lui


6 LE GÉANT DES MARÉES | Sur la plage où nous marchons | longeant l'ourlet mousseux des vagues | des générations de coquilles | concassées par le ressac : | un chant fait de succions et de crachats || Chaque vague se lance dans le rachat de celle qui la précède | avec les fonds du sac de cités englouties - | pense à la succession || Dire que nous en foulons la monnaie | battue par le temps - | par d'invisibles vagues - | et l'invincible barbare casqué | qui commande aux marées

7 AUTOMNE MARTIEN || Ces feuilles dites mortes - | tombées des nues || Fragiles moulages d'une dépossession | qui résistent aux coups de bec | de l'horloge atomique - | ce merle en mal de subsistance || Des formes que mars mémorise - | imprègne de rêves de vert : | l'oreiller de laurier
8 L'ESCARGOT DE KANT || Une bruine de sensations | et le concept sort de sa coquille - | progresse par capillarité || Ses antennes rétractiles | trient les signaux : | cristal de galène et spire à. induction || Ceps dont il se sustente | jusqu'à ce qu'il croise | sur le chemin critique | la tortue porte-stèle

2 RENGA DE LA CABANE DE FUSAIN || Pruine matinale | jour que l'on cueille | avant qu'il se tale

Christian Désagulier, Leçon dâalgèbre dans la bergerie, éditions Terracol, 2019, 850 p., 25â¬, pp. 64-66.
href="https://www.editions-terracol.com/blog/editions-terracol/lecon-dalgebre-dans-la-bergerie/">sur le site de lâéditeur



src="http://feeds.feedburner.com/~r/typepad/KEpI/~4/fxyoicEpkMY" height="1" width="1" alt=""/>

Voir l'article complet