Aller au contenu

Photo

(Anthologie permanente) Rosmarie Waldrop, En voie d'abstraction


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 tim

tim

    Administrateur

  • Administrateur principal
  • PipPipPipPip
  • 5 596 messages

Posté 11 janvier 2021 - 09:26

 

6a00d8345238fe69e2026bdeb4d64e200c-100wiLes éditions de lâAttente publient
En voie dâabstraction de Rosmarie Waldrop
dans une traduction de lâanglais (États-Unis) de Françoise de Laroque.




(...)

19
DE PLUS EN PLUS NOUS N'ARRIVONS NULLE PART.
Partout, ils ont fait l'objet d'une discrimination négative. Les bruits. Américain, formé aux sentiments, je prends la défense des perdants en criant fort, tapant du poing. Sauf qu'il est difficile d'écrire le bruit. Tourner sa pensée vers lui en détourne l'oreille. Songe à Morton Feldman. Sa musique est-elle héroïque ou érotique â saveur égale, aucunement inférieure à la première ? Lâaction dans la gamme érotique produit toux et claquements de langues voluptueux. Une atmosphère de dévotion rompue par la foi en le dollar. Ne  retiens pas tes chevaux. De plus en plus, nous n'arrivons nulle part et c'est un vrai plaisir.


presque prière principe problème proche procurer progression prolonger pronom propre protéger proximité psychologie public pureté quatuor queue quelque racine radio raison rapide rassembler ratio récepteur regarder règle régulier remplir

*

20
BEAUTÉ. Nécessité de l'éviter. Les valeurs familiales réclament un plus grand sérieux entouré de bouquets mauves et de chandeliers dans le grand style. Ce qui n'est pas que beau mais laid également, bien mais mal, vrai mais illusoire, qui touche non seulement le nez et les oreilles mais irrite aussi les yeux ? Les sons sont des ombres, en sûre possession de rien. Plus vite que son ombre, la jambe du cheval, immense besoin. Nous rétrécissons à l'intérieur par exclusion, si vaste que soit notre terreur à l'extérieur. Devant les encore, les toujours, le mariage obligatoire, l'harmonie européenne, devenir propriétaire. Une suite rythmique de oui à ce qui vient : pas d'autre voie vers la sombre nuit de l'âme.


rencontrer rênes renoncer répéter requiert réservé résidu ressemble reste retenir retirer retracer rêve réveil rien rire riz ronfler rose roue route rythme sabot sain saisir sang Satie saut sauvages saveur savoir score seconde sécurité semble sens

*

21
TOUT PEUT ARRIVER ET N'Y MANQUE PAS. On s'accommode d'être où l'on est. Sauf si l'on se bat encore avec des restes d'esprit de compétition ou un galop rapide dissimulé dans les bois. Même si le piano est préparé, ne te rebelle pas quand le monstre change de forme ; le pronom de référent ; l'interprète, de hauteur et durée. Une technique de l'imparfait. L'écoute telle l'ignorance. J'aimerais un verre d'eau, ici, sur la bande, à moins d'un nouvel accordage. Ce qu'il nous faut, l'irresponsabilité. Si nous devions décider quel pied mettre dans le plat, nous ne nous en sortirions jamais. Es-tu sourd par nature, choix ou désir ? Comme le dit Buckminster Fuller, le mouvement dans le sens du vent en Orient et le mouvement contre le vent en Occident se rencontrent en Amérique, chez John Cage, un saut au plus haut dans l'air, sans souci des conséquences.


sensation sensualité sentimental sentir séparer série sérieux serré service seul si siffler signifier silence simplement situation soir sol soleil solution sombre sommeil son sonate souci soudain souffle souffrance source sourd sourire soustraire

(...)


Rosmarie Waldrop, En voie dâabstraction, traduction de lâanglais (États-Unis) de Françoise de Laroque, éditions de lâAttente, 2020, 160 p., 14â¬

sur le site de lâéditeur, présentation de lâauteur, bibliographie :
"Mais voilà que le zéro est arrivé, répandant ses méfaits à travers toute lâEurope chrétienne." Réunissant intimement esprit critique et travail de poésie, Rosmarie Waldrop embarque ici dans lâhistoire humaine (grandes découvertes, guerre dâIrak, musique, peinture, finances, croyances, philosophie) pour observer les progrès de notre pouvoir dâabstraction qui, malgré tous les ponts quâil édifie sur le vide, ne le résoudra jamais.



V2OGRwzFPMU

Voir l'article complet