Aller au contenu

Photo

(Hommage) à Jean-Pierre Sintive


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 tim

tim

    Administrateur

  • Administrateur principal
  • PipPipPipPip
  • 5 642 messages

Posté 02 mars 2021 - 09:15

<p class="MsoNormal blockquote" style="line-height: 125%; margin-left: 40px; margin-right: 40px; text-align: justify;"> </p>
<p class="MsoNormal blockquote" style="line-height: 125%; margin-left: 40px; margin-right: 40px; text-align: justify;"><span style="font-size: 12pt; line-height: 125%; font-family: 'Garamond','serif';"> <a class="asset-img-link" href="https://poezibao.typ...8fbc7200d-popup" onclick="window.open( this.href, '_blank', 'width=640,height=480,scrollbars=no,resizable=no,toolbar=no,directories=no,location=no,menubar=no,status=no,left=0,top=0' ); return false" style="float: left;"><img alt="Jp &amp; François Cavaillon" class="asset asset-image at-xid-6a00d8345238fe69e202788018fbc7200d img-responsive" src="https://poezibao.typepad.com/.a/6a00d8345238fe69e202788018fbc7200d-200wi" style="width: 200px; margin: 3px 15px 5px 5px; border: 1px solid #969696; box-shadow: 8px 8px 12px #aaa;" title="Jp &amp; François Cavaillon" /></a>A la suite du décès brutal de l'éditeur Jean-Pierre Sintive, dans la nuit du 4 au 5 février 2021, <em>Poezibao</em> a souhaité composer, </span><span style="font-size: 12pt; line-height: 125%; font-family: 'Garamond','serif';">avec l'aide de Ludovic Degroote, </span><span style="font-size: 12pt; line-height: 125%; font-family: 'Garamond','serif';">un Cahier d'hommages à sa mémoire. Il est riche de vingt-cinq contributions qui brossent un portrait vivant de Jean-Pierre Sintive. <br /><br /><br /><br /><strong>On peut le lire, le télécharger, l'imprimer, <span class="asset asset-generic at-xid-6a00d8345238fe69e202788018fbdf200d img-responsive"><a href="https://poezibao.typepad.com/files/hommage-%C3%A0-jean-pierre-sintive.pdf" rel="noopener" target="_blank">en cliquant simplement sur ce lien.</a></span></strong><br /><br /><br /><br />Né en 1955, instituteur passionné de poésie et de typographie, il publie plusieurs recueils en tant que poète, anime la revue <em>Skoria</em> avec Emmanuel Ponsart puis fonde, encouragé notamment par Emmanuel Hocquard, les Editions Unes en 1981 dans le Var. Cette aventure éditoriale, menée avec un instinct de découverte et de fidélité, aussi bien dans les domaines étrangers que français, fait naître par son talent de passeur <a data-link-id="518430220" href="https://click.mlsend.com/link/c/YT0xNjE1Mzk4ODkxNjg1OTM5MDMyJmM9czh2MyZlPTQyNzczOSZiPTUxODQzMDIyMCZkPXU3YzFrMnc=.KjMVfmxvNesydYqD6WeEcv8vTKhFW_Ed2zuvNZ3rfB0">un catalogue magnifique</a> de 240 ouvrages où se côtoient plus de 70 auteurs, parmi lesquels Paul Auster, Roberto Juarroz, George Oppen, Alejandra Pizarnik, Antonio Porchia, José Angel Valente ou Fernando Pessoa, dont le célèbre <em>Bureau de Tabac</em> changea la destinée de la jeune maison dâédition. Côté français, câest un long compagnonnage avec Jean-Louis Giovannoni, Bernard Lamarche-Vadel, Bernard Noël, Hervé Piekarski, Erwann Rougé, Fabienne Courtade, Sylvie Fabre G., Ludovic Degroote ou encore Guy Viarre qui donne son identité singulière et multiple aux Editions Unes.</span></p>
<p class="MsoNormal blockquote" style="line-height: 125%; margin-left: 40px; margin-right: 40px; text-align: justify;"><span style="font-size: 12pt; line-height: 125%; font-family: 'Garamond','serif';">Jean-Pierre Sintive reprend par la suite avec Stéphanie Ferrat la galerie Remarque à Trans-en-Provence, qui accueille entre 1999 et 2010 de nombreuses expositions dâart contemporain, et publie une importante collection de livres dâartistes. Après 10 années dâinterruption, il avait relancé la galerie Remarque à Draguignan en février 2020, avec une exposition inaugurale consacrée à Antoni Tàpies.</span></p>
<p class="MsoNormal blockquote" style="line-height: 125%; margin-left: 40px; margin-right: 40px; text-align: justify;"><span style="font-size: 12pt; line-height: 125%; font-family: 'Garamond','serif';">Ses livres furent son Åuvre et sa maison, et nous souhaitons ici témoigner de son amour fou pour la musique, de sa drôlerie fragile et de son désir insatiable de beauté.&quot; (reprise du texte publié par les éditions Unes peu de temps après le décès de Jean-Pierre Sintive). <br /><br /><br /></span></p><img src="http://feeds.feedbur.../~4/_nLevvUC1SA" height="1" width="1" alt=""/>

Voir l'article complet