Aller au contenu

Photo

Sur la poésie et les poètes


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 18 772 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 27 mars 2021 - 04:54

Sur la poésie et les poètes

 

Si vous avez du style, vous pouvez montrer votre âme
Votre cœur est tout, dans les mots, amour qui se pâme
Mais votre âme est-elle pure ? Ou est-elle plus sombre ?
Que le Styx et le fleuve, des enfers et de la pénombre ?

 

Votre pureté est-elle vraie ? Ou n'est-elle qu'apparence ?
Par vos mots bien ou mal choisis, ils font la différence
Votre innocence, elle ne fait-elle pas de vous, un nouveau génie. ?
Pour un seul Rimbaud qui écrit, combien y a-t-il de bannis ?

 

Le père Verlaine était un fonctionnaire appointé
Cela vous fait-il du mal ? En êtes-vous désappointé ?
Le génie n’attends pas? il mûrit avec les printemps

 

Pour un Mozart prodige, combien de Beethoven ?
Pour des inconnus, combien de sonnets d'Arven ?
Les poètes sont soumis aux passages du temps

 

Bruno Quinchez Paris le 27 mars 2021



#2 Victorugueux

Victorugueux

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 18 772 messages
  • Une phrase ::Savoir se taire c'est déjà beaucoup mieux que des bavardages incessants... Oui ! Le repos c'est une chose qui nous aide

Posté 27 mars 2021 - 05:38

Poésie et Poètes...Deuxième

 

Pour bien vivre il ne faut pas se soucier des mots

les voir se ranger dans un ordre peu ordonné

Savoir que parfois il a des associations non données

De celles qui nous apportent le bonheur par quelque rabiots

 

le temps qu'on mets pour écrire ce n'est pas le temps qu'il fait

Quelques hasards sont les bienvenus dans un ordre partait

Le ciel chaque jours; il nous dit des lumières qui changent

Je sais des riens et de ces petites choses qu'on échange

 

Deux plus deux font parait-il quatre ! Du moins le dit on

Un enfant qui vit, il dirait parfois que c'est beaucoup trop con

Mais le poète que je prétends être il ne serait pas très heureux

 

Parfois je me dis ! Où sont les règles que nous donne un barboton

Les chiens dans la rue, ils aboient forts et ils jouent avec des croutons

Je me dis parfois, que la vie est belle, et que ce monde, il est merveilleux

 

Bruno Quinchez Paris le 27 mars 2021

Des méditations sur un air amusé