Aller au contenu

Photo

Manque du mot


  • Veuillez vous connecter pour répondre
10 réponses à ce sujet

#1 le hamster

le hamster

    A poil laineux

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 338 messages

Posté 06 septembre 2021 - 12:07

L’ombre et la lumière

Choisir sa fuite

Les doigts à peine appuyés

Oser dire juste chuchoter

Ne pas rester inaudible

L’âme en peine s’exprime

Le désarroi des noms

 

Maîtriser la forme

Jouer avec la vague tripoter la tâche

Le lien public sur le mont ajouté

Petit pas ne pas glisser

S’accrocher au bras

Chercher sa pierre

Adouber le fil



#2 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 5 750 messages

Posté 06 septembre 2021 - 04:22

Le mot : bâton de soutien et accompagnement : oh ! combien oui __

 

 

Pudeur, prudence, appréhension…, naît-on timide ou le devient-on ?

 

 

La timidité me paraît contagieuse, en ce sens que les ‘ timides ‘ intimident ;

de crainte de les brusquer_



#3 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 5 750 messages

Posté 07 septembre 2021 - 06:22

Ce poème est très intéressant à relire __ Riche.

 

Il me dit aujourd'hui tout à fait autre chose, tenant à la fuite, la sécurité, extrêmes _

 

Il y va de sa propre vie et/ou de celle des autres (scène d'attentat, manœuvres d'extraction / protection, foule..)

 

J'aime quand un poème ne dit pas tout, laisse en suspens. Trouble.



#4 DimDez

DimDez

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 336 messages
  • Une phrase ::Visiteur curieux

Posté 07 septembre 2021 - 05:00

Infini... infinitifs... hmmmm... habile.



#5 le hamster

le hamster

    A poil laineux

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 338 messages

Posté 11 septembre 2021 - 12:14

Ce poème est très intéressant à relire __ Riche.
 
Il me dit aujourd'hui tout à fait autre chose, tenant à la fuite, la sécurité, extrêmes _
 
Il y va de sa propre vie et/ou de celle des autres (scène d'attentat, manœuvres d'extraction / protection, foule..)
 
J'aime quand un poème ne dit pas tout, laisse en suspens. Trouble.


Merci de tes lectures.
En effet, on ne comprend pas toujours dès la première fois, même celui qui l'a écrit.
C'est de l'écriture semi-automatique, ce pourquoi.

J'ai parfois découvert un deuxième voire un troisième sens à un poème, quinze ans après l'avoir écrit...

#6 Emrys

Emrys

    Ambrosius

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 830 messages

Posté 11 septembre 2021 - 02:56

"Chercher sa pierre

Adouber le fil"

 

 

 

Tout est dit dans ses quelques mots

 

 

Vous avouez donc que le fil existe ;)



#7 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 5 750 messages

Posté 13 septembre 2021 - 04:54

En effet, on ne comprend pas toujours dès la première fois, même celui qui l'a écrit.
C'est de l'écriture semi-automatique, ce pourquoi.

J'ai parfois découvert un deuxième voire un troisième sens à un poème, quinze ans après l'avoir écrit...

 

La lecture _ prolongement de sa propre écriture, également _ est toujours relative à un instant, un environnement, des humeurs, des dispositions, disponibilités : des ' actualités '. Ce qui fait l'essentiel de la vitalité de la poésie, à mon sens.



#8 le hamster

le hamster

    A poil laineux

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 338 messages

Posté 14 septembre 2021 - 06:47

Et c'est aussi à la lueur nécessaire du recul que, parfois, le sens s'éclaire

#9 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 5 750 messages

Posté 15 septembre 2021 - 03:43

le recul est souvent initiateur d'un avancement :rolleyes:



#10 le hamster

le hamster

    A poil laineux

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 338 messages

Posté 16 septembre 2021 - 04:00

Il est vital d'en prendre, en tout cas (du recul...)

Les ânes le savent bien... :lol:



#11 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 5 750 messages

Posté 16 septembre 2021 - 04:39

Ils chaussent du combien tes ânes ? :P