Aller au contenu

Photo

J’entre en méditation savante


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Dad Allaoua

Dad Allaoua

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 8 424 messages

Posté 10 novembre 2021 - 08:20

J’entre en méditation savante

 

J’entre en méditation savante

Sans laisser les gueules voraces

Contaminer les espèces vivantes

Par l’odeur empestée et tenace

 

Que répandent la fumée noire

Dégagée par les engins furtifs

Que les tueurs utilisent chaque soir

Pour apparaître en songe maladif

 

Et maintenir à jamais les peuples

Dans la pauvreté et l’ignorance

En masquant les enjeux multiples

De la mondialisation et l’importance

 

Des effets du traitement décevant

Et inégalitaire qu’exigent ceux

Qui obscurcissent le soleil levant

Par les soupirs de regret douloureux

 

Des gens égarés dans les rivages

Maudits, des gens qui cherchent

À se libérer du cruel esclavage,

Imposé par les tyrans qui prêchent

 

La haine raciale et le meurtre

Pour altérer l’exacte vérité

Et créer les horribles monstres

Qui détruisent l’humanité.

 

Dad Allaoua

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



#2 Thomas McElwain

Thomas McElwain

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 546 messages
  • Une phrase ::Les poètes sont des arbres; les poésies sont les feuilles.

Posté 14 novembre 2021 - 04:50

Sans laisser les gueules voraces

Contaminer les espèces vivantes

Par l’odeur empestée et tenace

 

 

C'est audace, vous savez, mon frère, mais cela fait plaisir quand même.

En ce qui concerne "les espèces vivantes," quand j'étais jeune étudiant en France j'avais un copin de chambre Suisse Allemand qui m'a donné le secret de ne pas faire des fautes de genres. Si on ne se rappelle pas si un mot est masculin ou féminin, on peut toujours dire une sorte de... ou un espèce de...



#3 Dad Allaoua

Dad Allaoua

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 8 424 messages

Posté 14 novembre 2021 - 08:49

 

Sans laisser les gueules voraces

Contaminer les espèces vivantes

Par l’odeur empestée et tenace

 

 

C'est audace, vous savez, mon frère, mais cela fait plaisir quand même.

En ce qui concerne "les espèces vivantes," quand j'étais jeune étudiant en France j'avais un copin de chambre Suisse Allemand qui m'a donné le secret de ne pas faire des fautes de genres. Si on ne se rappelle pas si un mot est masculin ou féminin, on peut toujours dire une sorte de... ou un espèce de...

Merci pour ta lecture et pour ton joli commentaire, espèce est un mot féminin, seulement je n'ai pas voulu faire de distinction entre les espèces vivantes.

Bonne journée

Amitiés