Aller au contenu

Photo

Hverandre / hourglass nebula


  • Veuillez vous connecter pour répondre
19 réponses à ce sujet

#1 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 297 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 01 décembre 2021 - 09:05

pour visualiser le texte dans son habitat, cliquez >>> ici

 

r435.png

 

et pour le texte en mode linéaire >>>

 

shadowland skjaldmø krlighet <<< lagune obsolète sans sol sans sable ni krill démenstruée laitage saturne baratté en l'urne du jour squelette de lune avalant une algue oubliée bégayant hertz et quartz au vent défiguré   regard mercuriel avec au dedans aldebaran _sablier dessoudé  yggdrasil après l'attentat aux fleurs fleur de cloître imprimée en 3D   prunes piétinées comme les martyrs   mareritt sans abri méridien dans la main matrice s'éclipsant dans un bal d'osselets et de lait frais

 

                          oiseau défenestré dans le bleu amnésique

 

frisson tétrapélagique seul un dauphin d'éther   météorite-mère ourson ombilic saillie poitrail dent de lait avec les galets > ouvrir les noix de cajou palais de la bouche qui goûte glotte griotte globule groseille artériel rouge mendiant voisement naissant & lava lamp   fondrière du crustacé tarse manoeuvrière bivalve byzance   hey, est-ce que tu vois de la couleur dit-elle avec liqueur   l'estuaire bâille _corail farenheit >>> passe par la mer ouvr' hier au bord il y a toujours de l'or et l'auroch et l'arène _l'aleph A



#2 michelconrad

michelconrad

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 966 messages

Posté 02 décembre 2021 - 07:44

Un texte éblouissant qui emporte son lecteur, de façon pluri-directionnelle, au-delà du sens .  Il s'agit d'un texte qu'il faut "écouter-voir", car l'image, la forme, la couleur emportent le lecteur, tout autant que les mots, dans la sphère, dans la spirale, dans le bleu des mers du sud , où se trouve "l'oiseau défenestré".

 

La poésie de demain s'y construit.

 

2/12/2021



#3 DimDez

DimDez

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 339 messages
  • Une phrase ::Visiteur curieux

Posté 02 décembre 2021 - 09:11

Un texte éblouissant qui emporte son lecteur, de façon pluri-directionnelle, au-delà du sens .  Il s'agit d'un texte qu'il faut "écouter-voir", car l'image, la forme, la couleur emportent le lecteur, tout autant que les mots, dans la sphère, dans la spirale, dans le bleu des mers du sud , où se trouve "l'oiseau défenestré".

 

La poésie de demain s'y construit.

2/12/2021

 

 

Pas mieux. Pour une fois que je suis d'accord avec quelqu'un ici, je tiens à le souligner, et à remercier Michel pour cette bonne nouvelle !



#4 Diane

Diane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 139 messages

Posté 02 décembre 2021 - 09:13

Très shadowlandeux pour moi ^^

dense,

intense,

puissant,

esthétique comme toujours

 

je ne m'aventurerai pas dans un commentaire qui ne pourrait être qu'un simple ressenti

 

dans cet "un ou/et l'autre" je sens la présence omniprésente de la mère et du lait...



#5 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 5 933 messages

Posté 03 décembre 2021 - 05:14

La poésie, cet ' autre objet ', mais toujours vibratoire, qui s'inscrit dans le décloisonnement et l'harmonieux des sens et d'un tout (engrenage des formes, couleurs, sonorités, images...) __

 

 

J'aime toujours autant, comme un rapprochement vers un équilibre, un soleil à soi, architecturé  _ (archi-texturé)

 

 

 

 

Au premier jet du coup d’œil j'ai pensé  Léandre   cet enfant noyé   __     Vrai

 

La poésie secoue _



#6 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 297 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 04 décembre 2021 - 07:46

bien à vous Michel, éclaireur, lampe du mineur céleste ouvrant portail sur précipice après que Dez acidulé et vif, broren min & sentinelle, l'ait ouvert ailleurs ♥ merciii / autre page >>> ce que tu ressens Diane _précieux, skjaldmø (prononcer shalmeu ou à peu près) jeune guerrière, ce premier mot premier son cherchant guérison (heilung) dans la beauté, dans l'alpha/ef _merci Heilung (chanting in Old English) voyelles belliqueuses norroises du bokmål pour dire l'antre du coeur comme objet d'art arctique >>> grotte à stalactites et mites du coeur, lieu sacré silencieux parce que l'oiseau s'en est allé défenestré, qu'il revient transfiguré _caudal constellé crustacéen comme un neurone qui tète s'éteint puis clignote, chose enclose très échancrée, l'un(e) l'autre (prononcer varan'dra [ʋɛɐ̯ˈɑnd̥ʁɐ]) léandre Hattie oh oui, là où «j'entendais» méandres amniotiques parce que je suis mauvaise élève, et que «n'écoutais» pas . . .. bleu boréal bu, puisque que j'ai les yeux marron, écran mental allumé (le reste, en erreur 404) >>> attirail de la métonymie et du pixel à décibel

 

           merci-merci à vous, et belle soirée à tous  :) 



#7 Diane

Diane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 139 messages

Posté 05 décembre 2021 - 10:59

 

ce que tu ressens Diane _précieux, skjaldmø (prononcer shalmeu ou à peu près) jeune guerrière, ce premier mot premier son cherchant guérison (heilung) dans la beauté, dans l'alpha/ef _merci Heilung (chanting in Old English) voyelles belliqueuses norroises du bokmål pour dire l'antre du coeur comme objet d'art arctique >>> grotte à stalactites et mites du coeur, lieu sacré silencieux parce que l'oiseau s'en est allé défenestré, qu'il revient transfiguré _caudal constellé crustacéen comme un neurone qui tète s'éteint puis clignote, chose enclose très échancrée, l'un(e) l'autre (prononcer varan'dra [ʋɛɐ̯ˈɑnd̥ʁɐ]) léandre 

 

hello Boé merci pour la traduction - je ne pratique pas le norvégien couramment ^^ - et je m'y retrouve un peu mieux ...

 

et ceci :

 

"l'antre du coeur comme objet d'art arctique >>> grotte à stalactites et mites du coeur, lieu sacré silencieux parce que l'oiseau s'en est allé défenestré, qu'il revient transfiguré"

...me parle autrement et bien au delà de ce que tu peux imaginer...



#8 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 297 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 06 décembre 2021 - 07:54

>>> merci d'être revenue avec ton ressenti, dearDiane. . . .. l'idée d'un mini lexique m'est très vite passée, sauf que la signature acoustique du mot revêt une certaine importance . . ...

 (...) me parle autrement et bien au delà de ce que tu peux imaginer

je me doute bien . . ... d'ailleurs je repensais à empreinte, à ce qu'il reste >>> fumées de décombres, traces, givre _toutes les fois que la vague nous a traversés

le problème de cette poésie (qui ne me touche ni ne me douche),

c'est qu'on est plus dans le déversement

que dans le débordement.

>>> la poésie est-elle de nature à poser « problème » ? J'aurais bien envie de dire qu'elle est surgissement (ou non) dans le regard du lecteur. Comme je l'écrivais ailleurs, le texte n'est que prétexte _point focal entre le récepteur et l'auteur, et s'il en résulte une émotion, une réflexion, une réappropriation, une  «histoire» un peu fréquentable, c'est le graal. L'objet de cette / ma «poésie» (?) n'est pas de toucher le plus grand nombre mais de travailler un objet où j'y traduis un peu de moi et de ma pensée. Et si l'objet parvient à sensibiliser ne serait-ce qu' 1, 2 ou 3 lecteurs, c'est magique. L'on comprendra ici que le partage ne s'est pas fait puisque l'objet (concret) t'indiffère à l'image d'un «déversement» _douteux ou bien quelconque (?). T'indiffère oui, mais pas suffisamment pour passer ton chemin >>> ainsi donc un grand merci à toi d'être passé Denis ;)



#9 Gabriel Monfort

Gabriel Monfort

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 334 messages
  • Une phrase ::« J’ai des questions à toutes vos réponses. »
    Woody Allen

Posté 06 décembre 2021 - 09:07

Je ne sais pourquoi Bunuel et Honegger ont surgi dans un noir et blanc laiteux et rythmé. La poésie a la vertu de bâtir des mondes. Tu as le talent de dépayser. Pour le voyage, pour Yggdrasil, pour une cosmogonie, la tienne, j'ai aimé promener plus qu'un regard.

 

 Ce sont les lecteurs qui font les poèmes.



#10 DimDez

DimDez

    Tlpsien ++

  • Membre
  • PipPipPip
  • 339 messages
  • Une phrase ::Visiteur curieux

Posté 10 décembre 2021 - 01:07

le problème de cette poésie (qui ne me touche ni ne me douche),

 

c'est qu'on est plus dans le déversement

 

que dans le débordement.

 

Finalement, en vrai, Denis, vous êtes un conservateur. C'est toujours un peu triste de se dire qu'on avait cru quelque chose qui s'avère erronée. Cela m'arrive assez souvent, je m'en remettrai. 

Mais, au final, pourquoi l'exprimer. C'est courageux, parce que c'est prendre un risque. Mais c'est surtout vain.

Le risque, c'est de s'entendre retourner "si cela fait déborder votre encéphale, c'est qu'il est sans doute trop limité", par exemple.

Ou bien "s'il ne vous touche ni ne vous douche, il est fort dommage qu'il ne vous la bouche pas non plus", sous-entendu "votre grande gueule". Mais c'est facile et vain, car jamais Boetiane ne s'abaisserait à ça.

Alors pourquoi ? Sinon par pure méchanceté ? Il y a pourtant des pages et des pages de productions affligeantes sur ce site.

Alors pourquoi venir exprimer votre ressentiment systématiquement devant une forme qui semble vous dépasser.

Aaaah, oui, voilà, la réponse est là, j'étais aveugle : elle vous dépasse. Il vous faut donc la rabaisser. Vous êtes ce récipient trop trapu qui se laisse déborder avec un peu trop de beauté.

Une sorte de bassine, un pédiluve poétique. Vous ne vous êtes même pas dit "il y a plusieurs personnes qui trouvent ça splendide, cela vient donc sans doute de moi, et je passe peut-être à côté de quelque chose" ?

Petite personne myope que vous êtes, finalement. C'est toujours triste de se rendre compte qu'on s'est aveuglé sur un auteur.

Allez, on s'en remettra.



#11 denis_h

denis_h

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 271 messages

Posté 10 décembre 2021 - 05:06

je suis désolé de vous avoir froissé, dimdez.

 

je supprime donc mon message.



#12 Anwen

Anwen

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 821 messages
  • Une phrase ::«La route vers l'inconnu est toujours bienvenue»

Posté 10 décembre 2021 - 10:30

Oh ! rêver de plonger dans les bleues grottes d'Islande...

En apnée sous la glace, entre feu et eau...

De rejoindre à contrecourant les terres de l'est sous les éclairs boréals.

Mégaptera poétique !

Et en plus de jouer en Bokmål, voici que tu métrises le skaldic jusque dans ses drottkvatt...

Virtuose Boé ! 

<3



#13 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 5 933 messages

Posté 11 décembre 2021 - 05:28

en plus du visuel, ta ' signature acoustique ' c'est exactement ce que (me) dit ta poésie, Boétiane _

 

 

ce que me dicte la poésie __ en général, comme un profond   __

 

 

très surprise par tes yeux marron, Léandre avait les yeux bleus, oui, très clairs ___ c'était aussi le temps de l'école, et nous écoutions autrement _



#14 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 297 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 11 décembre 2021 - 03:21

vos passages >>> ce à quoi l'on reconnaît un être lunaire ou solaire, certains ne sont ni l'un ni l'autre, n'ont rien de spatial _c'est bien dommage. Dez, j'ai trouvé ça très divertissant. Pédiluve, et grand bol de cerises >>> tu as réussi à me faire manger des cerises en plein hiver. D'ailleurs j'ai tout avalé la chair la queue le noyau la feuille _tout. Cerise sur le gâteau >>> passe-moi la gomme, ben le typex alors, mais ça n'existe plus le typex . . .. D'ailleurs me suis endormie toute barbouillée de malice griotte, avec le rouge à lèvres, rouge à rêves me suis mordu la lèvre en rejoignant l'apatride rose ronde des rêves,  suis repassée par les mots _mots comme des trous de ver

 

Cette poésie (?) n'est pas linéaire, n'est pas alignement de mots les uns derrière les autres, fonctionnerait plutôt selon cette formule >>>

1 mot = 1 pixel (le pixel-décibel) pixel souvent pluriel et plus encore, beaucoup plus, le mot n'étant pas cette particule élémentaire que l'on voudrait nous vendre >>> il y a encore largement de quoi diviser le mot en unités plus petites, plus denses, plus archaïques, plus profondes («codons » et grundsprache ou langue des profondeurs) _oui Hattie, ce choix de vocable «profond» est foncièrement éclairé, merci. Profondes comme les grottes troglodytiques de la mémoire, dans la sphère de l'inconscient, de l'imaginaire

 

Et l'on fait quoi avec cet hémisphère droit hypertrophié, avec cette presque infirmité puisque le parachute de l'hémisphère gauche, lui, ne s'est pas ouvert ? >>> ben on fabrique des mondes, des mythes, des mythologies _c'est tout à fait ça Gabriel, merci à toi pour ton commentaire si pertinent, pour la «cosmogonie» et le «dépaysement» évoqués. On fabrique des alphabets naissants, on revamp le minotaure un peu usé vu qu'il est question du langage de l'alpha de l'aleph (et plus) tout tourne dans ma tête truffée d'yeux de courbes de fuyantes. Et celui-là >>> dróttkvætt de signature acoustique affolante (comme tant de mots bokmål) _puissant et lointain, le mot. 'Tite révérence et grand merci Anwen pour cette riche référence, pour ton escale

 

                    pour vos passages



#15 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 5 933 messages

Posté 12 décembre 2021 - 06:07

La difficulté, il me semble, en tout cas selon mon approche… c’est que ‘ cela ‘, cette forme de retour-sur-soi, le plus petit / plus grand noyau de soi (oscillation), cette forme... de fait, de faîte… tente de rester la plus naturelle possible. Coulée comme une eau pure, une humeur de vie. Une humeur-de-soi. Se laisser aller vers…  Recherche permanente consciente / inconsciente d’aboutir, sans volonté de fin, ni de direction… à une (in)(time) intime préhension, compression, quelque chose de ramassé, collecté…, recollé, cinq sens et cinq éléments en un tout_ téter le mot, le son, alléger le fardeau du sens, voyager avec l’acuité de son oreille, son œil, sa bouche, bouche-bée..., son toucher, son rire, ses larmes, bouffée (bouffés) d’oxygène que nous sommes.... Forme sauvage de cet esprit, de ce corps … Morcelés que nous sommes devenus par le sens, le civilisationnel, le désir de compréhension, l’éducation. Pelote que l’on dévide, dé-vide...Merci, Boétiane, de (ce) savoir faire passer __



#16 Emrys

Emrys

    Ambrosius

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 2 914 messages

Posté 12 décembre 2021 - 07:38

Je découvre vos créations fulgurantes, Boetiane

Un talent que j'admire, étant incapable d'en faire autant.

 

Amitiés



#17 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 297 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 13 décembre 2021 - 09:43

Merci d'être repassée avec ces propos convergents, Hattie. Quête du naturel _oui, ce qu'il est (à mon sens aussi) de plus périlleux à transcrire, hors du tout «civilisationnel » (le mot est si juste, merci), ne relever que l'instant l'instinctif l'animal, exporter un peu de cette nature primaire, de cet irréductible «en soi», de cette quintessence >>> vers un territoire de lisière _mon seul espace de liberté, dirais-je aussi

 

Ensuite, il est à peu près fabuleux de conjuguer différents outils sensoriels pour venir restituer _une histoire. Les «histoires» me fascinent >>> ne sont-elles pas traits d'union nous reliant les uns aux autres (hverandre), histoires invitant à la parole, histoires en tant que moteur du langage _et spectacles du réel ... ou bien fictionnels. Je me souviens encore de l'ébahissement de ces petits de 6 ans (bouche-bée, oui^^) lorsque cette dame (si précieuse à ma vie) leur racontait _une histoire. Dès lors il est surgissement d'une installation / d'un aménagement du territoire mental, de techniques mixtes ici, avec des crayons de lune, de nacre, de pénombre. Lorsque j'en trouve un, je redeviens moi aussi _l'enfant

                               cette fois-ci j'ai trouvé un coquillage

                                                                                      et je l'aime

                                                          le tiens fébrilement entre les mains

                                                                car il va disparaître

                     _supplanté par une autre histoire : )

 

 

merci à toi aussi pour ton passage Emrys, et pour ce mot _fulgurance

          qui m'encourage tant et tant

 

                        à bientôt : )



#18 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 5 933 messages

Posté 14 décembre 2021 - 05:35

Nous sommes bien sur le même cercle, la même corde.

 

 

Et s'il me fallait une définition de (pleinement)  ' vivre ', je retiendrais chacun de ces éléments :

 

' ... surgissement d'une installation / d'un aménagement du territoire mental

     depuis les débuts des mondes : s'adapter   __ j'adore _

 

 

Parfait ! :))



#19 bɔētiane

bɔētiane

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 1 297 messages
  • Une phrase ::"Les mots sont une peinture des choses"

    boetiane.com

Posté 20 décembre 2021 - 09:54

: )

5ncz.png



#20 Hattie

Hattie

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 5 933 messages

Posté 21 décembre 2021 - 04:51

' l'étroitesse des signes ' : c'est une blague _

 

le signe est un miroir    par lequel dans lequel    s'évader

 

Merci _