Aller au contenu

Photo

Tristesse


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Laurence HERAULT

Laurence HERAULT

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 893 messages
  • Une phrase ::Notre monde a besoin de plus de poésie
    Mais si l'on cherche bien, elle se niche partout.
    Il y a des fleurs sauvages au pied des grandes tours
    Et le chant des poètes embellit notre vie.

Posté 18 mars 2022 - 09:03

                                               Tristesse

 

 

 

                                                              Mon cœur et mon âme s'attristent

                                                              Dans la grisaille de ce temps

                                                              Qui s'étire indéfiniment.

                                                              À quoi peut-on se raccrocher

                                                              Tandis que sous nos pas s'effritent

                                                              Les certitudes du passé

                                                              Dans les mouvances du présent ?

 

 

 

                                                                                              Laurence

                                                                                              02 mars 2022

 



#2 Ariel

Ariel

    Tlpsien +++

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 559 messages

Posté 23 mars 2022 - 11:51

J'aime beaucoup, sur ce fond à la cadence lamartinienne, l'irruption, comme d'un cornet, du mot "s'effritent".

Il a un goût de vraie vie...



#3 Laurence HERAULT

Laurence HERAULT

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 1 893 messages
  • Une phrase ::Notre monde a besoin de plus de poésie
    Mais si l'on cherche bien, elle se niche partout.
    Il y a des fleurs sauvages au pied des grandes tours
    Et le chant des poètes embellit notre vie.

Posté 24 mars 2022 - 08:51

Merci Ariel d'avoir su relever un brin de malice dans ce petit poème empreint de tristesse.

Vous avez vu juste, pour le goût de vraie vie... 

J'aime beaucoup, sur ce fond à la cadence lamartinienne, l'irruption, comme d'un cornet, du mot "s'effritent".

Il a un goût de vraie vie...