Aller au contenu

Photo

Au jardin des Tuileries


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 Laurence HERAULT

Laurence HERAULT

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 474 messages
  • Une phrase ::Notre monde a besoin de plus de poésie
    Mais si l'on cherche bien, elle se niche partout.
    Il y a des fleurs sauvages au pied des grandes tours
    Et le chant des poètes embellit notre vie.

Posté 21 janvier 2024 - 09:16

                                                     Au jardin des Tuileries

 

 

 

                                                                    Au jardin des Tuileries

                                                                    Arbres roux, blondes allées,

                                                                    Éclats d'or dans les ramilles

                                                                    Feuilles mortes sous nos pieds

 

                                                                    Marronniers d'Inde roussis,

                                                                    Folioles dentelées

                                                                    Nervures vertes gagnées

                                                                    D'ambre et de jade rouillé

 

                                                                    Dans ces teintes automnales,

                                                                    Le carrousel plein de charme

                                                                    Procure un moment de joie

                                                                    À quelques rares bambins

 

                                                                    Valse des chevaux de bois

                                                                    Tournant au son des refrains

                                                                    Des chansons de mon enfance

                                                                    Qui se perdent au lointain

 

                                                                    Douceur de l'air, banc de pierre,

                                                                    Métal vert, chaises offertes ;

                                                                    Ton regard posé sur moi

                                                                    Comme une première fois

 

                                                                    Tes yeux qui ne trichent pas,

                                                                    Attentifs et amoureux,

                                                                    Regardant à travers l'être ;

                                                                    Pris par l'élan impérieux

                                                                    D'immortaliser la scène

 

                                                                    Chaleur douce d'un émoi

                                                                    Poursuivant sa tendre quête

                                                                    Que le temps n'altère pas ;

                                                                    L'écho, en toile de fond,

                                                                    D'un monde en ébullition

 

                                                                    Nos échanges profonds

                                                                    Et nos âmes sincères ;

                                                                    La trace de nos pas

                                                                    Laissée dans la poussière

 

                                                                    Au jardin des Tuileries

                                                                    Arbres roux, blondes allées,

                                                                    Éclats d'or dans les ramilles

                                                                    Feuilles mortes sous nos pieds

 

 

 

                                                                                                Laurence 

                                                                                                17 septembre 2023 /1

 



#2 Jped

Jped

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 173 messages
  • Une phrase ::Le voyage immobile après une vie de voyage

Posté 21 janvier 2024 - 07:16

L’automne au Jardin des Tuileries, le cadre parfait pour une poétique de la Rêverie?

 

  ( un point de vue très partiel/partial sur ce poème )



#3 Laurence HERAULT

Laurence HERAULT

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 474 messages
  • Une phrase ::Notre monde a besoin de plus de poésie
    Mais si l'on cherche bien, elle se niche partout.
    Il y a des fleurs sauvages au pied des grandes tours
    Et le chant des poètes embellit notre vie.

Posté 21 janvier 2024 - 11:42

L’automne au Jardin des Tuileries, le cadre parfait pour une poétique de la Rêverie?

 

  ( un point de vue très partiel/partial sur ce poème )

 

Merci pour ce point de vue :-)



#4 Emrys

Emrys

    Ambrosius

  • Membre
  • PipPipPipPip
  • 3 121 messages

Posté 26 janvier 2024 - 06:31

J'adore...

 

ce genre de poèmes.

 

ils évoquent pour moi bien des souvenirs

 

Amitiés à vous Laurence



#5 Laurence HERAULT

Laurence HERAULT

    Tlpsien +++

  • Membre sympathisant
  • PipPipPipPip
  • 2 474 messages
  • Une phrase ::Notre monde a besoin de plus de poésie
    Mais si l'on cherche bien, elle se niche partout.
    Il y a des fleurs sauvages au pied des grandes tours
    Et le chant des poètes embellit notre vie.

Posté 29 janvier 2024 - 07:24

J'adore...

 

ce genre de poèmes.

 

ils évoquent pour moi bien des souvenirs

 

Amitiés à vous Laurence

 

Merci beaucoup ! Ravie d'avoir ainsi ravivé quelques souvenirs heureux. :-)

Amitiés à vous Emrys